+ de critères

Biographie Alain Robbe-grillet

Alain Robbe-grillet Homme de lettres, Membre de l'Académie française, Auteur et Réalisateur de films. Décédé le 18/02/2008 (voir toutes les personnalités décédées en 2008)

ROBBE-GRILLET (Alain), Homme de lettres, Membre de l'Académie française, Auteur et Réalisateur de films.
Né le
18 août 1922 à Brest (Finistère).
Fils de
Gaston Robbe-Grillet, Ingénieur,
et de
Mme, née Yvonne Canu.
Mar.
le 23 octobre 1957 à Mlle Catherine Rstakian

Etudes :
Lycée Buffon à Paris, Lycée de Brest, Lycée Saint-Louis à Paris, Institut national agronomique.
Diplômes :
Ingénieur agronome

Carrière :
Chargé de mission à l’Institut national de la statistique à Paris (1945-48), Ingénieur à l’Institut des fruits et agrumes coloniaux, au Maroc, en Guinée française, à la Martinique et à la Guadeloupe (1949-51), Homme de lettres, Conseiller littéraire des Editions de Minuit (1955-85), Auteur et Réalisateur de films, Membre du Haut Comité pour la défense et l’expansion de la langue française (1966-68), Professeur à New York University et à Washington University, Directeur du Centre de sociologie de la littérature à l’université de Bruxelles (1980-88), Membre de l'Académie française (élu le 25 mars 2004 au fauteuil de Maurice Rheims).
Œuvres :
romans : les Gommes (1953), le Voyeur (1955, prix des Critiques 1955), la Jalousie (1957), Dans le labyrinthe (1959), la Maison de rendez-vous (1965), Projet pour une révolution à New York (1970), Topologie d'une cité fantôme (1976), la Belle captive (avec des illustrations de René Magritte, 1976), Souvenirs du triangle d'or, Un régicide (1978), Djinn (1981, prix Mondello 1982), le Miroir qui revient (1985), Angélique ou l'enchantement (1988), les Derniers jours de Corinthe (1994), la Reprise (2001), C'est Gradiva qui vous appelle (2002), Un roman sentimental (2007); nouvelles : Instantanés (1961); essais : Pour un nouveau roman (1963), le Voyageur (2001), Scénarios en rose et noir (2005); Auteur du scénario de l’Année dernière à Marienbad (1961); Auteur et Metteur en scène des films l’Immortelle (1963), Trans-Europ-Express (1967), l’Homme qui ment (1968), l’Eden et après (1970), Glissements progressifs du plaisir (1974), le Jeu avec le feu (1975), la Belle captive (1983), Un bruit qui rend fou (1995).
Décoration :
Officier de la Légion d’honneur, de l’ordre national du Mérite et des Arts et des Lettres.
Distinctions :
prix Louis-Delluc (1963).


personnalités au profil proche de celui de Robbe-grillet Alain (sélection automatique)

Notre application mobile

Téléphone

Ça bouge pour eux +