+ de critères

Biographie André Castelot

André Castelot pseudo. de STORMS (André), Homme de lettres. Décédé le 18/07/2004 (voir toutes les personnalités décédées en 2004)

CASTELOT (André), pseudo. de STORMS (André), Homme de lettres.
Né le
23 janvier 1911 à Anvers (Belgique). Nationalité française.
Fils de
Paul Storms, Sans profession,
et de
Mme, née Gabrielle Castelot, Femme de lettres.
Mar.
le 19 juillet 1946 à Mlle Julienne Carré

Etudes :
Ecole Gerson à Paris, Institution de Sainte-Croix à Neuilly-sur-Seine, Cours Kaiser à Paris

Carrière :
Homme de lettres et Journaliste (depuis 1935), Créateur à la radiodiffusion de la Tribune de l’Histoire (1950-97) et à la télévision de la Caméra explore le temps (1956-66), Auteur de l’émission radiodiffusée l’Almanach de l’Histoire et de l’émission télévisée le Calendrier de l’Histoire; Collaborateur de divers hebdomadaires : Historia, Historama, Jours de France, Point de vue-Images du monde, l’Histoire magazine, Le Figaro, Directeur de la collection littéraire Présence de l’Histoire (Librairie académique Perrin) (depuis 1948), Auteur de nombreux spectacles son et lumière (textes et mises en scènes) à Chambord, Athènes, Compiègne, Villandry, aux Iles de Lérins, Coppet, Tours, Madrid, Persépolis, Porto-Rico, Ajaccio, Fontainebleau, aux Invalides, aux hospices de Beaune, Philae sauvée des eaux dans l’île de Philae (Egypte) (1986).
Œuvres :
Louis XVII (1947), Madame Royale, Philippe-Egalité, la Duchesse de Berry, Varennes, le Grand Siècle de Paris, l'Almanach de l'Histoire, les Grandes Heures de la Loire, les Battements de cœur de l'Histoire, Vers l'exil, Destin hors-série de l'Histoire, Sarah Bernhardt, la Belle Histoire des voyages, Drames et Tragédies de l'Histoire, la Reine galante (théâtre), Marie-Antoinette (1953), Joséphine, l'Aiglon (1966), Bonaparte (1968), Napoléon (1968), Présence de l'Histoire, Histoire de Napoléon Bonaparte (10 vol.), le Calendrier de l'Histoire, le Rendez-vous de Varennes ou les occasions manquées (1971), l'Histoire à table, Ensorcelante Sarah Bernhardt (1972); la Féerie impériale, Napoléon III (prix des Ambassadeurs 1974) : tome I : Des prisons au pouvoir (1973), tome II : l'Aube des temps modernes (1974); Histoire de France et des Français (13 vol. en coll. avec Alain Decaux, 1970-74); Romans vrais de l'histoire : tome I : De l'Antiquité au Grand Siècle (1973), tome II : les Passions et la gloire (1973), tome III : A l'ombre de la guillotine (1973); Belles et tragiques amours de l'Histoire (1975), My Friend Lafayette, mon ami Washington (1976), la Tragédie de l'ambition : Charlotte et Maximilien du Mexique (1977), De l'histoire et des histoires (1978), Talleyrand ou le cynisme (1980), Dictionnaire de l'Histoire de France (en coll.), Au fil de l'Histoire (1981), l'Histoire insolite (1982), François Ier (1983), les Nuits de l'Histoire (1985), l'Almanach de Clio (1985), Henri IV le passionné (1986), la Révolution française (1987), Charles X, la fin d'un monde (1988), Madame du Barry (1989), Fouché (1990), la Campagne de Russie 1812 (1991), Sur les pas de Joséphine (1991), Napoléon raconté aux enfants (1992), la Reine Margot (1993), le Procès de Marie-Antoinette (1993), Louis-Philippe le méconnu (1994), Marie de Médicis (1995), Mme de Maintenon, la Reine secrète (1996), Diane, Henri, Catherine, le triangle royal (1997), Marie-Louise, impératrice malgré elle (1998); Histoires de France : tome I : le Temps des bouleversements (2001), tome II : Restaurations et révolutions : 1815-1840 (2001), tome III : un Monde nouveau: 1848-1914 (2002), la Campagne de Russie et Marie-Antoinette (2002).
Décoration :
Officier de la Légion d’honneur, Commandeur de l’ordre national du Mérite et des Arts et des Lettres, Commandeur de l'ordre de Léopold de Belgique.
Distinctions :
trois fois Lauréat de l’Académie française, prix Richelieu (1959), Grand prix de littérature décerné par les associations de parents d’élèves (1963), prix du Plaisir de lire (1965), prix des Mille Lecteurs (1967), prix des Ambassadeurs (1977), prix du Cercle de l’union (1978), prix de la Paulée de Meursault (1983), Grand prix d’histoire de l’Académie française (1984), prix Agrippa-d’Aubigné (1984), Grand prix Sola-Cabiati de la ville de Paris (1987), Grande médaille de vermeil de la Ville de Paris.


personnalités au profil proche de celui de Castelot André (sélection automatique)

Entreprises similaires

Notre application mobile

Téléphone

Ça bouge pour eux +