+ de critères

Biographie André Miquel

André Miquel Professeur honoraire au Collège de France Décédé(e) le 27/12/2022 (voir toutes les personnalités décédées en 2022)

Miquel, André, Raymond,
Professeur honoraire au Collège de France.
Né le
26 septembre 1929 à Mèze (Hérault).
Fils de
Lucien Miquel, Instituteur,
et de
Mme, née Marcelle Malaterre.
Mar.
le 18 août 1953 à Mlle Janine Ravenel (2 enf. : Claude [Mme Claude Zelawski-Miquel], Pierre [décédé]).

Etudes :
Lycée de Montpellier, Universités de Montpellier et de Paris, Ecole normale supérieure.
Diplômes :
Agrégé de l’université, Docteur ès lettres.

Carrière :
Boursier de l’Institut français d’études arabes de Damas (1953-54), Secrétaire général de la section d’archéologie de l’Institut éthiopien d’études et de recherches d’Addis-Abeba (1955-56), Professeur au lycée Blaise-Pascal de Clermont-Ferrand (1956-57), Chargé du secteur Afrique-Asie au service de l’enseignement de la direction générale des affaires culturelles et techniques au ministère des Affaires étrangères (1957-61), Chef de la mission universitaire et culturelle française en République Arabe Unie (1961-62), Maître assistant d’arabe à la faculté des lettres d’Aix-en-Provence (1962-64) puis de sociologie de la langue et de la littérature arabes à la VIe section de l’Ecole pratique des hautes études (1964-68), Maître de conférences à l’université de Paris-VIII Vincennes (1968-70) puis Professeur à l’université de Paris-III (1970-76), Professeur (chaire de langue et littérature arabes classiques) (1976-97) puis Professeur honoraire au Collège de France, Administrateur général de la Bibliothèque nationale (1984-87), Président du Conseil supérieur des bibliothèques (1989-92), Administrateur du Collège de France (1991-97), Membre de la commission de l’Institut français d’études arabes de Damas (1976), de la commission de l’Institut français d’archéologie orientale du Caire (1984) et de la commission française de l’Unesco (1985), Membre du Conseil de l’ordre national du Mérite (1990).
Œuvres :
notamment : le Livre de Kalila et Dimna (1957, rééd., 1980), la Géographie humaine du monde musulman (t. I, 1974; t. II, 1975; t. III, 1980; t. IV, 1988), l’Islam et sa civilisation (1968), la Littérature arabe (1976), Sept contes des mille et une nuits (1981); récits et romans : le Repas du soir (1964), le Fils interrompu (1971), les Lavagnes (1974), Vive la Suranie (1978), Propos de Littérature arabe; Layla, ma raison (1984), Ousâma, un prince syrien face aux Croisés (1986), l’Inaccompli (1989), l’Orient d’une vie (en coll., 1990), au Mercure des nuits (1990), les Arabes, l’Islam et l’Europe (en coll., 1991), Mille et un contes de la nuit (en coll., 1991), d'Arabie et d'Islam (1992), Du Golfe aux océans (1994), Six à sept saisons pour revivre (1995), Deux histoires d'amour, de Majnûn à Tristan (1996).
Décoration :
Grand officier de la Légion d’honneur, Officier de l’ordre national du Mérite et des Palmes académiques, Commandeur des Arts et des Lettres.
Distinctions :
Grand prix (sciences humaines) de la Ville de Paris (1995).

Distraction :
flûte à bec.
Sports :
marche, motocyclette, spéléologie.


personnalités au profil proche de celui de Miquel André (sélection automatique)

Notre application mobile

Téléphone

Ça bouge pour eux +