+ de critères

Biographie Annie Cordy

Annie Cordy Artiste de variétés, Comédienne Décédé(e) le 04/09/2020 (voir toutes les personnalités décédées en 2020)

Cordy, Annie pseudo. de Cooreman, Annie,
Artiste de variétés, Comédienne.
Née le
16 juin 1928 à Bruxelles-Laeken (Belgique).
Fille de
Jean Cooreman, Artisan,
et de
Mme, née Maria de Leeuw.
Veuve
d’Henri Bruno.

Etudes :
Lycée de la rue Marie-Christine et Ecole Funk à Bruxelles.

Carrière :
consacrée à la scène, à l’écran et à la radio; Interprète au théâtre : la Route fleurie (opérette), Tête de Linotte, Visa pour l’amour, Spectacle Annie Cordy (1965), Ouah-Ouah (opérette, 1965-66), Pic et Pioche (vaudeville en chansons, 1967-68), Indien vaut mieux que deux tu l’auras (western musical, 1970), Hello Dolly (comédie musicale, création en France, 1972), Nini la chance (création mondiale à grand spectacle, 1976), Madame Sans gêne (1981, 1987), Envoyez la musique (comédie musicale, 1982), la Mienne s’appelait Régine (1986), les Joyeuses commères de Windsor (2000), Laissez-moi sortir ! (2010); au cinéma : Si Versailles m’était conté, Boum sur Paris, Poisson d’avril, Bonjour sourire, le Chanteur de Mexico, Tabarin, Viktor und Viktoria (en Allemagne, 1957), Cigarettes, Whisky et P’tites Pépées, Tête folle, Ces dames s’en mêlent, l’Or du duc, Ces messieurs de la famille, le Bourgeois gentil mec, Ces messieurs de la gâchette, le Passager de la pluie, la Rupture, le Chat, les Portes de feu, les Galets d’Etretat, Elle court, elle court la banlieue, le Mataf (1973), la Dernière Bourrée à Paris, les Gaspards (1973), Souvenir of Gibraltar et Isabelle (en Belgique, 1974), Rue haute (1976), le Braconnier de Dieu (1983), Un été après l’autre (1990), la Vengeance d'une blonde (1993), Madame Edouard (2004), C'est beau une ville la nuit (2006), le Dernier des fous (2007), Disco et le Crime est notre affaire (2008), les Herbes folles (2009), Le Dernier diamant (2014), Les Souvenirs (2015); chansons : interprète de nombreux tours de chant dont les spectacles Rien que du bonheur ! au Casino de Paris (2003), Que du bonheur ! à l'Olympia (2005), des tournées à l’étranger, de nombreuses chansons dont : Mimi, petite souris, la Bébête, Amour, castagnettes et tango, Ya Kasiti, la Bouchembiais, Ça ira mieux demain, Cho Ka Ka O, la Bonne du curé, Léon, Salade de fruits, Tata YoYo; album : Annie Cordy live (2000); à la télévision : interprète d'émissions dont Top à Annie Cordy (1974), Numéro 1 (1980), de la série Madame S.O.S (1983), des téléfilms Fanny se fait un sang d'encre (1995), le Diable en sabots (1996), Une mère comme on n'en fait plus (1997), Baldi et Tini (1999), les Rebelles de Moissac (2000), la Tortue et Passage du bac (2001).
Œuvre :
Nini la chance (1998).
Décoration :
Officier des Arts et des Lettres, Chevalier de l’ordre de la Couronne de Belgique.
Distinctions :
Médaille d’argent d’encouragement au progrès, Médaille d’or de la Ville de Bruxelles (1960), Disque d’or pour sa chanson la Bonne du curé.

Distraction :
peinture.
Collection
de livres.
Sports :
ski [1ere du grand prix des artistes (dames) à Megève (1972)], natation.


personnalités au profil proche de celui de Cordy Annie (sélection automatique)

Loisirs similaires

Notre application mobile

Téléphone

Ça bouge pour eux +