+ de critères

Biographie Antoine Bourseiller

Antoine Bourseiller Metteur en scène Décédé(e) le 21/05/2013 (voir toutes les personnalités décédées en 2013)

Bourseiller, Antoine, Richard, Denis,
Metteur en scène.
Né le
8 juillet 1930 à Paris 14e.
Fils de
Marcel Bourseiller, Directeur de sociétés,
et de
Mme, née Denise Fisteberg.
Veuf
de Mme, née Chantal Darget (1 enf. : Marie).

Etudes :
Lycée de Rabat (Maroc).

Carrière :
Directeur du Studio des Champs-Elysées (1960-63) (mises en scène de la Mort d’Agrippine, Axel, Va donc chez Torpe, les Parachutistes, Dans la jungle des villes, Foudroyé), du Théâtre de poche-Montparnasse (1964-66) (mises en scènes de Victimes du devoir, spectacles le Roi Jones et Mrozek), du Centre dramatique national du Sud-Est (1966-75), du théâtre Récamier (1975-77), Directeur du théâtre d’Orléans (1979-81), de l’Opéra de Lorraine de Nancy (1982-96); Interprète et Metteur en scène au théâtre de Crénom (1978), Metteur en scène de l’Amérique de Kafka à l’Odéon-Théâtre de France (1965), Don Juan de Molière à la Comédie-Française (1966), la Tour (1976), Jean Harlow contre Billy the Kid (1977), Six personnages en quête d’auteur (1978), S.T. (1979), Mireille (opéra, 1980), Carmen (1981), la Traviata (1985), Wozzeck de l’opéra baroque Donna abbandonata (1987), la Noche triste (opéra, 1989), Lohengrin (opéra, 1994), Corrida (comédie, 2006, 2009), Bagne de Jean Genet à Nice (2004), l'Idiot de Fédor Dostoïevski (2005, 2007), Pas de prison pour le vent d'Alain Foix (2007 et 2009), Lorenzaccio (2008), Figures pour l'envol amoureux (2009), Notre-Dame des fleurs de Jean Genet au Théâtre national de Nice (2010), Metteur en scène et Décorateur de l'Homme de la Mancha (1998), Interprète Festen (2003), Ancien Conseiller artistique et Metteur en scène en résidence au théâtre municipal de Tarascon (2002); au cinéma : Interprète Amours célèbres (1961), Cléo de 5 à 7 (1962), Moi Pierre Rivière... (1976), Un mauvais fils et Clara et les chics types (1980), 3 places pour le 26 (1988), le Grand retournement (2013); Réalisateur de Dialogues avec Leuco, Kennedy’s Children (1975), de Marie Soleil (1965).
Décoration :
Officier de la Légion d’honneur, Commandeur des Arts et des Lettres.
Distinctions :
Premier prix au concours des jeunes compagnies (1960), Prix du syndicat national de la critique pour King Priam (1987), Prix de la meilleure création française pour le Rapt de Perséphone (1988).


personnalités au profil proche de celui de Bourseiller Antoine (sélection automatique)

Fonctions similaires

Entreprises similaires

Notre application mobile

Téléphone

Ça bouge pour eux +