+ de critères

Biographie Antoine Sanguinetti

Antoine Sanguinetti Vice-amiral d´escadre (C.R.). Décédé le 20/07/2004 (voir toutes les personnalités décédées en 2004)

SANGUINETTI (Antoine, Marie, François), Vice-amiral d’escadre (C.R.).
Né le
9 mai 1917 au Caire (Egypte).
Fils de
Joseph Sanguinetti, Substitut au contentieux du ministère égyptien de l’Intérieur,
et de
Mme, née Lucie Pietri. Illustrations familiales : le général Jean-Pierre Gaffory (1704-1753), patriote corse, le général Dominique Franceschetti (1776-1835) et Pierre-Marie Pietri (1809-1864), Homme politique, Préfet de police.
Mar.
le 3 mars 1947 à Mlle Nicole de Baciocchi-Adorno (2 enf. : Sampiero, Catherine [Mme Jean-Marie Pinguet])

Etudes :
Ecole Gerson et Collège Stanislas à Paris, Institution Saint-François-de-Sales à Evreux, Ecole Sainte-Geneviève à Versailles, Lycée Saint-Louis à Paris.
Diplômes :
Ingénieur de l’Ecole navale

Carrière :
Enseigne de vaisseau de 2e classe (1939), de 1ere classe (1940), à l’Ecole de pilotage (1940), Pilote de chasse (1942), Commando-parachutiste (1943), missions en Corse et en France occupée (1943-44), Lieutenant de vaisseau (1944), à la mission militaire française en Chine et au Tonkin (mission Sainteny, 1945), Pilote de chasse sur l’Arromanches (1946-48), commandant la 12e flottille de chasse embarquée (1948-50), au service central de l’aéronautique navale (1951), Capitaine de corvette (1952), Chef de l’aviation du La Fayette (1952-54), commandant le secteur de défense aérienne de Tunisie (1954-55), à l’Ecole de guerre navale (1955-56), au Centre d’entraînement de la défense aérienne à la mer (1956-57), à l’état-major de l’amiral de l’escadre de Méditerranée (1957-58), Capitaine de frégate (1958), commandant en second la demi-brigade de fusiliers-marins puis commandant le bataillon d’intervention des fusiliers-marins (1958-59), Officier de liaison auprès de l’état-major de l’Otan de la 6e flotte américaine à Naples (1960-61), commandant l’aéronautique navale de Saint-Mandrier (1962-63), Capitaine de vaisseau (1963), à la division aéronautique de l’état-major de la marine (1963-65), commandant l’aéronautique navale de Hyères (1966-67), commandant le porte-avions Clemenceau (1967-68), Auditeur au Centre des hautes études militaires et à l’Institut des hautes études de défense nationale (1968-69), Contre-amiral (1969), commandant l’arrondissement maritime de Rochefort (1969-70), commandant les porte-avions et l’aviation embarquée (1970-72), Vice-amiral (1972), Major général de la marine (1972-74), Vice-amiral d’escadre (1974), Président de la commission permanente des essais des bâtiments de la flotte (1975-76), Membre du Conseil supérieur de la marine (1974-75); radié des cadres d’active et de réserve et mis à la retraite anticipée (1976), réintégré dans les cadres et admis en deuxième section (cadre de réserve) (1983), Membre du comité central de la Ligue des droits de l’homme (depuis 1980).
Œuvres :
Atome et Bataille sur mer (1965), Chansons de marine (1967), le Fracas des armes (1975), Procès des Jacobins (1979), le Devoir de parler (1981), le Vertige de la force (1984), Mémoires d'actions et de réactions (2002).
Décoration :
Grand officier de la Légion d’honneur, Croix de guerre 39-45 et des T.O.E., Croix de la Valeur militaire, Rosette de la Résistance, Médaille des Evadés

Distractions :
bricolage, peinture.
Sports :
escrime, équitation.


notre appli mobile

Téléphone

Ça bouge pour eux +