+ de critères

Biographie Benoît Mandelbrot

Benoît Mandelbrot Mathématicien Décédé le 14/10/2010 (voir toutes les personnalités décédées en 2010)

MANDELBROT (Benoît), Mathématicien.
Né le
20 novembre 1924 à Varsovie (Pologne).
Fils de
Charles Mandelbrot, Commerçant,
et de
Mme, née Belle Lurie, Médecin.
Mar.
le 5 novembre 1955 à Mlle Aliette Kagan (2 enf. : Laurent, Didier)

Etudes :
Lycées Rollin et Louis-Le-Grand à Paris, Edmond Perrier à Tulle et du Parc à Lyon, California Institute of Technology (Etats-Unis), Faculté des sciences de Paris.
Diplômes :
Ancien élève de l'Ecole polytechnique, Docteur ès sciences mathématiques, Master of science, Professionnal engineer

Carrière :
Attaché puis Chargé et Maître de recherches au Centre national de la recherche scientifique (CNRS) à Paris (1949-57), Maître de conférences de mathématiques appliquées à l'université de Lille et d'analyse mathématique à l'Ecole polytechnique (1957-58), Chercheur puis Conseiller (IBM Fellow) à IBM, Thomas J. Watson Research Center à Yorktown Heights (Etats-Unis) (1958-93), Chargé de cours, Chercheur ou Professeur de mathématiques, de physique, d'ingénierie, de physiologie et d'économie à l’Institute for Advanced Study à Princeton (Etats-Unis) (1953-54) et dans les universités de Genève (Suisse) (1955-57), Harvard (Etats-Unis) (1962-64, 1979-80, 1984-87), Albert Einstein (1971), Paris-Sud (1972-73), au Massachusetts Institute of Technology (Etats-Unis 1953-64 et 1970), à Yale (Etats-Unis) (1972), à l’Institut des hautes études scientifiques (Ihes) (1980), Conférencier au Collège de France (1973), à Cambridge University (1990, Rouse Ball Lecturer; 1999, Scott Lecturer et Stewart Lecturer), Oxford University (1990, Cherwell-Simon Lecturer), Imperial College (1991, Schrödinger Lecturer), University of California (1992, Hitchcock Professor), Abraham Robinson Professor (1987-99) puis Sterling Professor (1999-2005) of Mathematical Sciences, Tercentennial Lecturer (2001) à Yale, Professeur de l'Académie des sciences de Paris à l'Ecole polytechnique (1995), Membre titulaire de l'Académie européenne des sciences, des arts et des lettres (depuis 1987), Membre de la Société mathématique de France (depuis 1954), de l'American Mathematical Society et de l’Institut international de statistique (depuis 1978), de l'Institute of Electrical and Electronic Engineers, de l'American Physical Society, de l'Institute of Mathematical Statistics, de l'American Statistical Association, de l'Econometric Society, de l'American Geophysical Union, de l'American Academy of Arts and Sciences (depuis 1982), de la National Academy of Sciences of the USA (depuis 1987), de l'American Philosophical Society (depuis 2004), Battelle Fellow (2005), Membre d'honneur de la Société physique de France (depuis 2002), Associé étranger de l'Académie norvégienne des sciences (depuis 1998).
Œuvres :
Logique, langage et théorie de l'information (1957), les Objets fractals : forme, hasard et dimension (1975, 4e éd. 1995, trad. en italien, en espagnol, en portugais, en basque, en roumain, en tchèque et en bulgare), The Fractal Geometry of Nature (1982, trad. en japonais, en chinois, en espagnol, en coréen, en russe et en allemand), Fractals and Scaling in Finance : Discontinuity, Concentration, Risk (1997, rééd., 2004), Fractales, hasard et finance (1997), Multifractals and 1/F Noise : Wild Self Affinity in Physics (1998), Nel Monde dei Frattali et Gaussian Self-Affinity and Fractals : Globality, the Earth 1/F and R/S et Fractals, Graphics and Mathematics Education (en coll.) (2002), Fractals and Chaos : The Mandelbrot set and beyond (2002, trad. en russe) et The (mis)Behavior of Prices : A Fractal View of Risk, Ruin, and Return (en coll., 2004, trad. en français, allemand, italien, espagnol, portugais, grec, russe, chinois et japonais); très nombreux articles dans des recueils spécialisés.
Décoration :
Officier de la Légion d'honneur.
Distinctions :
Médaille Barnard (1985), médaille Franklin (1986), Alexander von Humboldt Preis (1987), médaille Steinmetz (1988), prix Moët Hennessy, Louis Vuitton art et science (1988), prix Harvey (1989), Nevada Medal (1991), prix Wolf pour la physique (1993), prix Honda (1994), Médaille de la Ville de Paris (1996), John Scott Award (1999), médaille Lewis Fry Richardson pour la géophysique (1999), Procter Prize de Sigma Xi et prix Sven Berggren de l'Académie de Lund (2002), Japan Prize for Science and Technology (2003), Médaille Orlicz, prix Sierpinski de mathématiques et Casimir Frank Award (2005), Docteur honoris causa des universités de Syracuse, Boston, Pace, Dallas, Union, Suny, Johns Hopkins et Emory (Etats-Unis), Laurentian et Guelph (Canada), Brême (Allemagne), Buenos-Aires (Argentine), Tel-Aviv (Israël), Open University et St Andrews (Grande-Bretagne), Athènes (Grèce), Poli di Torino et Bari (Italie).


personnalités au profil proche de celui de Mandelbrot Benoît (sélection automatique)

Études similaires

notre appli mobile

Téléphone

Ça bouge pour eux +