+ de critères

Biographie Bernard Haller

Bernard Haller Comédien Décédé le 24/04/2009 (voir toutes les personnalités décédées en 2009)

HALLER (Bernard, Guy, Gérald), Comédien.
Né le
5 décembre 1933 à Genève (Suisse).
Fils de
Gabriel Haller,
et de
Mme, née Renée Badan.
Mar.
le 5 janvier 1963 à Mlle Antje Christiansen (2 enf. d’un premier mariage : Sylvie, Marc)

Etudes :
Collège de Calvin et Université à Genève

Carrière :
participe à de nombreux spectacles dans des cabarets et des restaurants parisiens notamment l’Ecluse, les Trois Baudets, l’Orée du Bois, le Port du salut, accompagne dans leurs tournées Jacques Brel (1958), Sheila (1964), Eddy Mitchell (1968), participe à un spectacle à Bobino (1964), à des tournées en France, en Europe, aux Etats-Unis et au Canada, Membre des compagnies Jeanmaire-Petit (1958), Jean Nohain (1959), Jacques Fabbri (1960), Pierre Debauche (1965), du cirque Spirou (1959-61), participe à la tournée Marlène Dietrich en Afrique du Sud (1964), Auteur et Interprète du spectacle Et Alors (Prix du Brigadier) joué au théâtre de Poche à Genève (Suisse), à la Vieille Grille et au théâtre de la Michodière à Paris, tournées en Europe et au Canada, Auteur et Interprète d’un Certain rire incertain (1975-77), de Salmigondivers (1979), d’un spectacle à Bobino Vis-à-vie (1982), Coauteur et Interprète du spectacle Epoque épique (1987), Metteur en scène de la pièce San-Antonio (1990), Coauteur et Interprète du spectacle Fregoli (1991); au théâtre : Interprète Sexe faible (1984), l'Histoire du soldat (1985), l'Age de Monsieur est avancé (1985), Ardèle ou la marguerite (1998), Hôtel des deux mondes (2000), Volpone (2001), Auteur et interprète de Comment ça commence (1994), en tournée et au Festival d'Avignon (1996); au cinéma : Interprète Je ne sais rien mais je dirai tout et les Charlots mousquetaires (1973), Chaussette surprise (1978), l’Associé et Un dessert pour Constance (1979), le Roi des cons et Signé Furax (1981), le Braconnier de Dieu et Credo (1983), le Prix d’un homme (1985), Max, mon amour (1986), Sécurité publique (1988), Bonjour l'angoisse (1991), Coup de jeune, la Soif de l'or et Justinien Trouvé ou le Bâtard de Dieu (1993), Baloche (1995), Poupées russes, 5 Minutes plus tard, For intérieur, le Manie-tout, le 73 e Parallèle, le Temps des cerises (2004), les Aiguilles rouges (2006), Sa majesté minor (2006); à la télévision : Interprète l'Age bête, Ce monde est merveilleux (1979), Enquête sur une parole donnée (1985), Nestor Burma, Eugénie Grandet, la Raison du meilleur, Clovis et Couchettes expresses (1994), l'Encyclopédie du dérisoire (100 épisodes, 1996), l'Alambic et Maigret (1997), Sables mouvants, Julien l'apprenti (1999), Toute la ville en parle (2000), Où boivent les vaches (2001), la Bataille d'Hernani (2002), les Thibault (2002), Papa est formidable (2003), la Crim (2004), Galilée et SOS 18 (2005); Auteur du Bouffon (en coll.), Dits et inédits, le Visage parle (1988); Membre de la Société des auteurs, compositeurs et des éditeurs de musique (Sacem) et de la Société des auteurs et compositeurs dramatiques (SACD).
Décoration :
Commandeur des Arts et des Lettres.
Distinctions :
prix du Brigadier (1972), Grand prix de l’humour noir (1981), Grand prix de l’humour (Sacem) (1983), Prix de la ville de Genève (1995)

Sport :
plongée sous-marine.


Notre application mobile

Téléphone

Ça bouge pour eux +