+ de critères

Biographie Charles Aznavour

Charles Aznavour Auteur, Compositeur, Interprète, Comédien Décédé le 01/10/2018 (voir toutes les personnalités décédées en 2018)

Aznavour, Charles,
Auteur, Compositeur, Interprète, Comédien.
Né le
22 mai 1924 à Paris 6e.
Fils de
Micha Aznaourian, Restaurateur.
Mar.
en premières noces le 16 mars 1946 à Mlle Micheline Rugel; en deuxièmes noces le 28 octobre 1955 à Mlle Evelyne Plessis; en troisièmes noces le 11 janvier 1967 à Mlle Ulla Thorsel (3 enf. : Katia, Misha, Nicolaï et 2 enf. de précédentes unions : Patricia, Patrick [décédé]).

Etudes :
Ecole des enfants du spectacle, Ecole centrale de TSF.

Carrière :
consacrée à la chanson, au théâtre et au cinéma; débuts (1933) au théâtre du Petit Monde dans Un bon petit diable et au cinéma dans la Guerre des gosses avec Mouloudji; diverses tournées en province; à la compagnie de Jean Dasté (1941), interprète notamment les Fâcheux et Arlequin; avec le compositeur-chanteur Pierre Roche (1944); tournées au Canada et aux Etats-Unis (1946-48), nombreux tours de chant en France et à l’étranger, récitals à l’Alhambra, au Palais des congrès (en 1991 avec Liza Minnelli, 1994, 1997, 2000, 2004, 2007), à l’Olympia (2011), au Palais des Sports (2016); au cinéma : interprète la Tête contre les murs (1958, Grand prix de l’interprétation française de l’Académie du cinéma 1959), les Dragueurs (1959), Tirez sur le pianiste, le Passage du Rhin, Un taxi pour Tobrouk, le Testament d’Orphée (1960), Horace 62, le Diable et les dix commandements, Tempo di Roma (1962), Cherchez l’idole (1963), Haute infidélité (1964), la Métamorphose des cloportes (1965), Paris au mois d’août, le Facteur s’en va-t-en guerre (1966), Caroline chérie (1967), les Aventuriers (1968), Candy et les Derniers aventuriers (à Hollywood, 1969), le Temps des loups (1970), Un beau monstre, la Part des lions, les Intrus (1971), Sky Riders, Intervention Delta, Folies bourgeoises, Dix petits nègres (1976), Blockaus, The ganes, le Tambour (1979), Qu’est-ce qui fait courir David ?, les Fantômes du chapelier (1982), Une jeunesse, la Montagne magique (1983), Viva la vie (1984), Yiddish Connection (scénariste et interprète, 1986), Mangeclous (1988), Il maestro, les Années campagne (1992), Pondichéry dernier comptoir des Indes (1996), le Comédien (1997), Ararat (2002), Mon colonel (2006); Compositeur de la musique ou des chansons des films : Ces dames préfèrent le mambo (1957), Soupe au lait, l’Ile du bout du monde (1959), le Cercle vicieux (1960), Une femme est une femme (1961), les Parisiennes, les Petits matins, la Salamandre d'or, les Quatre vérités, Du mouron pour les petits oiseaux, Douce violence (1962), la Tête du client, Cent briques et des tuiles (1965), l'Amour (1968), Nid d'espions (1981), Mauvais sang (1986), Mon colonel (2006); Auteur de la musique des opérettes Monsieur Carnaval (1965) et Douchka (en coll., 1973); Interprète à la télévision : le Paria (feuilleton, 1985), le Chinois (1989), Un alibi en or (1994), Laura (1995), Sans cérémonie (1997), Baldi (série, 1998), les Mômes (1999), Judicaël (2000), Angelina et Passage du bac (2001); Président-directeur général de la société Les Editions Charles Aznavour, Administrateur de diverses sociétés, Gérant de French-Music (1965), Vice-président d’honneur de la Maison de retraite des vieux comédiens, Ambassadeur, délégué permanent d'Arménie auprès de l'Unesco (depuis 1995).
Œuvres :
Auteur, Compositeur et Interprète de nombreuses chansons : Sa jeunesse, Sur ma vie, Si je n’avais plus, Vivre avec toi, Tu te laisses aller, J’me voyais déjà, Comme des étrangers, Les Comédiens, For me... Formidable, La Mamma, Si tu m’emportes, Les Aventuriers, Tu veux, le Temps des caresses, Que c’est triste Venise, la Bohème, Hier encore, le Cabotin, Yerusholaïm, Tout s’en va, Emmenez-moi, Non identifié, la Ville, Mourir d’aimer, les Plaisirs démodés, Comme ils disent, Idiote je t’aime, la Baraka, Je meurs de toi, Mais c’était hier, Désormais, Hier encore, le Temps, Je t’aime, Marie quand tu t’en vas, Voilà que tu reviens, Par gourmandise, Mes emmerdes, Non, je n’ai rien oublié, J’ai vécu, Merci Madame la vie, Slowly, Tes yeux, mes yeux, Ave Maria, Etre, les Emigrants (prix Bernard Lacache, 1987); albums : Jazznavour (1998), Aznavour 2000 (2000), Aznavour chante Garvarentz (2003), Colore ma vie (2007), Duos (2008), Aznavour toujours (2011), Encores (2015); ouvrages : Aznavour par Aznavour (1970), la Balade espagnole (en coll., 1996), le Temps des avants (2003), D'une porte à l'autre (2011), Retiens la vie (2017).
Décoration :
Commandeur de la Légion d’honneur et des Arts et des Lettres.
Distinctions :
Médaille de vermeil de la Ville de Paris, Lion d’or du festival de Venise (1971), prix Edison (1971), Lauréat de l’Académie Charles Cros (1973), Grande médaille de la chanson française (1995), Victoire de la musique (meilleur artiste masculin, 1997), César d'honneur (1997), Molière amical (1999), Pape de la chanson française décerné par le Château-Pape-Clément (2001), Nommé citoyen d'honneur de Cannes, Palme d'Or de la ville (2005), prix Scopus 2011 de l'université de Jérusalem (Israël), prix Nikos Gatsos pour l'ensemble de son œuvre (2016).

Distractions :
bricolage, photo, vidéo.


personnalités au profil proche de celui de Aznavour Charles (sélection automatique)

notre appli mobile

Téléphone

Ça bouge pour eux +