+ de critères

Biographie Charles Chaynes

Charles Chaynes Compositeur de musique, Membre de l'Institut Décédé le 24/06/2016 (voir toutes les personnalités décédées en 2016)

Chaynes, Charles, Augustin,
Compositeur de musique, Membre de l'Institut.
Né le
11 juillet 1925 à Toulouse (Haute-Garonne).
Fils d'
Yrénée Chaynes, Professeur au Conservatoire de Toulouse,
et de
Mme, née Valentine Pechamat.
Mar.
le 24 avril 1948 à Mlle Odette Decaux (2 enf. : Edith, Yves).

Etudes :
au Conservatoire national supérieur de musique (CNSM) de Paris (classes de Darius Milhaud et de Jean Rivier).
Diplômes :
Premier prix d’harmonie, de fugue et de composition.

Carrière :
Premier Grand prix de Rome (1951), Pensionnaire de l’Académie de France à Rome (1952-55), Producteur à l’ORTF (1956-64), Directeur artistique des enregistrements du Club français du disque (1958-62), Responsable du programme de France-Musique à l’ORTF (1964), Chef du service de la création musicale à Radio-France (1975-90), Commissaire à la Société des auteurs et compositeurs dramatiques (SACD) (depuis 1991), Membre de l'Institut (Académie des beaux-arts) (2005).
Œuvres :
Symphonie 1954, Concerto pour cordes (1953), Ode pour une mort tragique (1954), Concerto pour trompette (1956), Concerto pour violon (1958), Illustrations pour la flûte de jade (1961), Concerto pour piano (1962), Concerto pour orgue (1966), Expressions contrastées (1966), Concordances (1967), Quatre Poèmes de Sappho (1968), Transmutations (1970), Séquences pour l’Apocalypse, M’ZAB (1971), Tarquinia (1973), Peintures noires d’après Goya (1975), Pour un monde noir (pour soprano et orchestre), Erzsebet (opéra pour une femme seule), Visages mycéniens (1986), Noces de sang (opéra, 1988), Oginoha (1986), Au delà de l’espérance (pour mezzo soprano et piano, 1989), Jocaste (opéra, 1993), Concerto du temps retrouvé (pour violon) (1996), Deuxième concerto pour trompette (1997), Cecilia (opéra, 2000), A tu et à toi (pour 12 voix solistes) (2000), Poèmes rimbaldiens (pour baryton et orchestre, 2004), Mi amor (opéra, 2007), Paysages habités (2009), Pour une déesse (soprano et piano) (2011).
Décoration :
Officier de la Légion d’honneur et de l’ordre national du Mérite, Chevalier des Palmes académiques, Commandeur des Arts et des Lettres.
Distinctions :
Grand prix musical de la Ville de Paris, Grand prix du disque 1968 pour Concerto pour orgue, Grand prix du disque 1970 pour Concordances, Prix du disque 1975 pour Tarquinia et M’ZAB, Prix de la Tribune internationale des compositeurs (Unesco, 1979), Grand prix de la Société des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique (1981), Grand prix du disque 1984 pour Erzsebet, Prix de l'académie du disque français et de la SACD pour l'opéra Noces de sang, Orphée d'or de l'académie du disque lyrique pour l'opéra Jocaste (1996), Grand prix Cino del Duca de l'Institut de France (1998), Orphée d'or de l'académie du disque lyrique pour Chants de l'âme (2003).


personnalités au profil proche de celui de Chaynes Charles (sélection automatique)

Notre application mobile

Téléphone

Ça bouge pour eux +