+ de critères

Biographie Christine de Rivoyre

Christine de Rivoyre Journaliste, Femme de lettres Décédé le 03/01/2019 (voir toutes les personnalités décédées en 2019)

Rivoyre, Christine, Berthe, Claude Denis de,
Journaliste, Femme de lettres.
Née le
29 novembre 1921 à Tarbes (Hautes-Pyrénées).
Fille de
François Denis de Rivoyre, Officier,
et de
Mme, née Madeleine Ballande.

Etudes :
Institution du Sacré-Cœur à Bordeaux et à Poitiers, Faculté des lettres de Paris.
Diplômes :
Licenciée ès lettres.

Carrière :
Etudiante à l’université de Syracuse aux Etats-Unis (1947-49), Journaliste au quotidien le Monde (1950-55), Directrice littéraire du magazine mensuel Marie-Claire (1955-66), Romancière, Membre du jury du prix Médicis (depuis 1970), Membre du Haut comité de la langue française (1969).
Œuvres :
l’Alouette au miroir (1955), la Mandarine (porté à l’écran) (1957), la Tête en fleurs (1960), la Glace à l’ananas (1962), les Sultans (porté à l’écran) (1964), le Petit Matin (porté à l’écran) (1968, rééd. 1998 et 2008), le Seigneur des chevaux (en coll., 1969), Fleur d’agonie (1970), Boy (1973, rééd., 2003), le Voyage à l’envers (1977), Belle Alliance (1982), Reine-Mère (1985), Crépuscule taille unique (1989), Racontez-moi les flamboyants (1995), Archaka (2007).
Décoration :
Officier de la Légion d’honneur et des Arts et des Lettres.
Distinctions :
Prix des quatre jurys (1955) pour l'Alouette au miroir, prix Interallié (1968) pour le Petit Matin, prix des Trois-Couronnes (1973) pour Boy, grand prix de la Ville de Bordeaux (1973), grand prix littéraire Prince Rainier de Monaco (1982), prix Paul-Morand de l’Académie française pour l’ensemble de son œuvre (1984), Grand prix de la Ville de Paris (roman) (1989).


personnalités au profil proche de celui de Rivoyre Christine de (sélection automatique)

Études similaires

Notre application mobile

Téléphone

Ça bouge pour eux +