+ de critères

Biographie Claude Brulé

Claude Brulé Auteur dramatique, Responsable d´organisme professionnel Décédé le 30/09/2012 (voir toutes les personnalités décédées en 2012)

Brulé, Claude, Lucien,
Auteur dramatique, Responsable d’organisme professionnel.
Né le
22 novembre 1925 à Paris 9e.
Fils de
Lucien Brulé, Comédien, Administrateur de théatre,
et de
Mme, née Marthe Sart.
Remarié
le 3 juin 1994 à Mlle Monique Rousseaux (3 enf. d'un précédent mariage : Catherine [décédée], François [décédé], Nathalie).

Etudes :
Lycée Louis-le-Grand et Université de la Sorbonne à Paris.
Diplômes :
Licencié ès lettres.

Carrière :
Journaliste à Paris-Match (1952-53), Chef du service spectacle, Directeur des informations puis Adjoint à la rédaction en chef (1953-60) de Paris-Presse, Conseiller à la direction du magazine Elle (1960), Auteur dramatique (depuis 1959), Président (1988-90 et 1992-94), Administrateur et Délégué aux affaires juridiques au conseil d'administration de la Société des auteurs et compositeurs dramatiques (SACD), Président du Conseil international des auteurs dramatiques et littéraires (Ciadl) puis Vice-président de la Confédération internationale des sociétés d'auteurs et compositeurs (Cisac), Président d'Utopie 2000 (Institut international du théâtre-Unesco), de la Société de gestion des droits de reproduction mécanique (SDRM) (2006), Vice-président du Fonds d'aide au théâtre privé (1988-2002), Secrétaire général des Molières (2000-04), Chargé de cours à l'Université Paris IV-Sorbonne, Administrateur de la Sécurité sociale des auteurs (Agessa).
Œuvres :
au théâtre : les Grosses têtes (1969), le Siècle des Lumières (1974), la Chanson des années folles (1974), Secrets de Paris (1976), l’Homme qui dérange (1985), le Plaisir de dire non (1987); au cinéma : Scénariste ou dialoguiste des films : les Liaisons dangereuses (1959), Et mourir de plaisir (1960), la Proie pour l’ombre (1961), la Bride sur le cou (1961), Rocco et ses frères (1961), Angélique marquise des anges et Merveilleuse Angélique (1964), Up from the Beach (1965), Paris brûle-t-il ? (1966), le Scandale et la Route de Corinthe (1967), Barbarella et la Leçon particulière (1968), A la guerre comme à la guerre (1971); à la télévision : Arsène Lupin (1971), la Dame de Montsoreau (1971), Molière pour rire et pour pleurer (1973), le Soleil se lève à l’Est (1974), Ce diable d’homme (1978), le Roi qui vient du Sud, Henri IV (1979), le Fou du désert (1983), l’Argent (1988).
Décoration :
Officier de la Légion d’honneur, Commandeur des Arts et des Lettres, Chevalier des Palmes académiques, Chevalier de la Couronne de Belgique.
Distinctions :
Grand prix de la télévision de la SACD (1982).


personnalités au profil proche de celui de Brulé Claude (sélection automatique)

Entreprises similaires

notre appli mobile

Téléphone

Ça bouge pour eux +