+ de critères

Biographie Claude Chabrol

Claude Chabrol Réalisateur de films Décédé le 12/09/2010 (voir toutes les personnalités décédées en 2010)

CHABROL (Claude, Henri, Jean), Réalisateur de films.
Né le
24 juin 1930 à Paris 10e.
Fils d'
Yves Chabrol, Pharmacien,
et de
Mme, née Madeleine Delarbre.
Divorcé
de Mme, née Agnès Goute (2 enf. : Jean-Yves, Mathieu) puis de la comédienne Stéphane Audran, née Colette Dacheville (1 enf. : Thomas).
Mar.
en troisièmes noces le 9 mars 1983 à Mlle Aurore Pajot

Etudes :
Facultés des lettres et de pharmacie de Paris, Ecole libre des sciences politiques.
Diplômes :
Licencié ès lettres

Carrière :
Critique cinématographique, notamment aux Cahiers du Cinéma (1952-57), Attaché pour les relations publiques aux services parisiens de la Compagnie américaine 20th Century Fox, Réalisateur (depuis 1958), Producteur de films (1956-60).
Œuvres :
au cinéma : Producteur des films le Coup du berger (J. Rivette) (1956), le Signe du lion (E. Rohmer) (1959), les Jeux de l'amour (P. de Broca) (1960); Auteur, Réalisateur et Producteur des films le Beau Serge (1957, prix Jean Vigo et Grand prix du Festival de Locarno 1958), les Cousins (1958, Ours d’or du Festival de Berlin 1959), Auteur et Réalisateur de A double tour et les Bonnes femmes (1959), les Godelureaux (1960), Ophélie, l’Œil du malin et les Sept Péchés capitaux (sketch de l’avarice) (1961), Landru (1962), les Plus Belles Escroqueries du monde (1963), le Tigre aime la chair fraîche (1964), Marie-Chantal contre docteur Kah, le Tigre se parfume à la dynamite et Paris vu par... (en coll.) (1965), la Ligne de démarcation (1966), la Route de Corinthe et le Scandale (1967), les Biches et la Femme infidèle (1968), Que la bête meure (1969), le Boucher, la Rupture et Juste avant la nuit (1970), la Décade prodigieuse (1971), Docteur Popaul (1972), les Noces rouges et Nada (1973), Une partie de plaisir (1975), les Innocents aux mains sales, les Folies bourgeoises et les Magiciens (1976), Alice ou la dernière fugue et la Folie des miens (1977), les Liens du sang et Violette Nozières (1978), les Fantômes du chapelier (1982), le Sang des autres (1984), Poulet au vinaigre (1985), Inspecteur Lavardin (1986), Masques et le Cri du hibou (1987), Une affaire de femmes (1988, prix du meilleur film étranger aux Etats-Unis 1990), Dr M. et Jours tranquilles à Clichy (1990), Madame Bovary (1991), Betty (1992), l'Œil de Vichy (en coll., 1993), l'Enfer (1994), la Cérémonie (1995), Rien ne va plus (1997), Au cœur du mensonge (1999), Merci pour le chocolat (2000, prix Louis Delluc 2000), la Fleur du mal (2003), la Demoiselle d'honneur (2004), l'Ivresse du pouvoir (2006), la Fille coupée en deux (2007), Bellamy (2009); Interprète de très nombreux films dont l'Animal (1977), Polar (1984), Je hais les acteurs et Suivez mon regard (1986), Sale destin et l'Eté en pente douce (1987), Alouette je te plumerai (1988), Sam suffit (1992), le Fils de Gascogne (1995), Avida (2006), Lucifer et moi (2009), Gainsbourg (vie héroïque) (2010); à la télévision : Réalisateur de Monsieur Bébé, les Gens de l’été, Une invitation à la chasse, Nul n’est parfait et De Grey (1974) et les Rebelles (1977) (série Histoires insolites), Il était un musicien et Monsieur Saint-Saëns (1978), Monsieur Prokoviev (1979), le Tramway fantôme (série Fantomas) (1980), Monsieur Liszt, le Système du docteur Goudron et du professeur Plume et les Affinités électives (1981), M. le Maudit et la Danse de mort (1982), Cyprien Katsaris (1996), Coup de vice (série les Redoutables) (2001), la Parure (2007), Le Petit fût (2008); au théâtre : Metteur en scène au théâtre Récamier de Macbeth (1964) et des romans l’Adieu aux dieux et Vladimir et les Jacques (1980); Adaptateur et Metteur en scène de la Danse de mort (1984); ouvrages : Alfred Hitchcock (en coll.), les Noces rouges (1973), Et pourtant, je tourne (1976), Un jardin bien à moi : conversation avec Chabrol (en coll., 1999), Pensées, répliques et anecdotes (2002), Laissez-moi rire (en coll., 2004).
Distinctions :
Prix du cinéma européen pour l'ensemble de sa carrière (2004), prix Grand Siècle Laurent-Perrier pour l'ensemble de son œuvre (2006).


Notre application mobile

Téléphone

Ça bouge pour eux +