+ de critères

Biographie Claude Confortès

Claude Confortès Auteur, Comédien, Metteur en scène, Réalisateur Décédé le 15/06/2016 (voir toutes les personnalités décédées en 2016)

Confortès, Claude, Albert,
Auteur, Comédien, Metteur en scène, Réalisateur.
Né le
28 février 1928 à Saint-Maur-des-Fossés (Val-de-Marne).
Fils de
Robert Confortès, Artisan-commerçant,
et de
Mme, née Eugénie Schilovitz.
Veuf de
Mme, née Louise Vayssettes (1 enf. : Nicolas).

Etudes :
Ecole primaire et Lycée Marcelin Berthelot à Saint-Maur-des-Fossés, Faculté de lettres de la Sorbonne à Paris.
Diplômes :
Bachelier.

Carrière :
Elève à l'école Charles Dullin (1956-59), Fondateur du Centre de création contemporaine-Compagnie Claude Confortès (1966-2005); Auteur d’une quarantaine de pièces de théâtre présentées dans le monde entier (20 éditées) dont : Le Marathon (1973, rééd. 1994, 1998, 2002, traduit et joué en 28 langues); poèmes : 8 recueils édités, dont : Le Lien (1977), Aragon parmi nous (1997), Le Gisant (Grand prix des poètes de la Société des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique [SACEM] 2003), Louise (2006); essais : Le Répertoire du théâtre contemporain de langue française (2000, rééd. 2001, 2002), Lettres à une jeune actrice (2004), De Théâtre et d’eau fraîche (2010); Metteur en scène d’une cinquantaine de créations mondiales (qui ont représenté la France dans de nombreux festivals internationaux) dont : Le Gisant de C. Confortès (1958), Les Bouquinistes d’A. Tudal (1966-67), Je ne veux pas mourir idiot de G. Wolinski et C. Confortès (1968-69), Le Marathon de C. Confortès (1972-75), Le Roi des cons de G. Wolinski et C. Confortès (1975-77), L’Ephémère est éternel de M. Seuphor (1977), Contes et Exercices de Ionesco, scénario adapté de C. Confortès (1980-91), La Tour de la Défense de Copi (1981), Le Prisonnier Vanek est vivant de C. Confortès (1982), Vive les femmes de Reiser et C. Confortès (1982-83), Les Argileux de C. Confortès (1984), L’Innocentement de C. Confortès (1989), Bonsoir Mr Satie de M. Baquet et C. Confortès d’après Satie (1990), Les Olympiennes de C. Confortès (1992), J’accuse ! de P. Lafont d'après Zola et Péguy (1995-96-97), Soir de fête de C. Confortès d’après Satie (1996-97), L’Hiver sous la table de Topor (1997), La Plaie de C. Confortès (1998), Le Vieux et le perroquet de G. Gélas (2000), Les Conquérantes de G. Bagardie (2002), Ceux qui vivent ce sont ceux qui luttent d'A. Absire, C. Confortès et J.P. Papot d’après Victor Hugo (2002), Van Gogh le suicidé de la société d’A. Artaud (2003-04), Lettres d’Amour d’Arrabal (2004), Je ne veux pas mourir idiot (hommage à Georges Wolinski) (2015); 3 opéras contemporains : Aliana de P. Ancelin (1973), Clown’s Affairs d’A. Abbott, Les Bretelles de B. Grant (1976); Assistant de Peter Brook au Centre international de recherche théâtrale de Paris (1970-74) : Kaspar de Peter Handke, Timon d’Athènes de Shakespeare; Acteur dans une cinquantaine de films au cinéma et la télévision, Interprète au théâtre (avec une vingtaine de metteurs en scène) de :  L’Avare de Molière, Loin de Rueil de R. Queneau et M. Jarre, Arturo Ui de B. Brecht, Les Rustres de Goldoni, La Paix d’Aristophane au TNP (1961-62), La Plume de ma tante de R. Dhéry et G. Calvi à Hollywood et San Francisco (Etats-Unis) (1961), Le Mariage de Gombrowicz au Festival de Berlin (Allemagne)  (1961), Les 7 pêchés capitaux de B. Brecht et K. Weill à Rome (Italie) (1961), Orghast de Ted Hugues au Festival de Persépolis (Iran) (1971), Minutes du procès de Prague avec la troupe du Théâtre du soleil à la Cartoucherie de Vincennes (1980), Le Petit maître corrigé de Marivaux au Théâtre Antoine à Paris et au Théâtre Gyptis à Marseille (1996), Acteur dans ses propres réalisations dont : Je ne veux pas mourir idiotLe MarathonSoir de fête (tournées de 1966 à 2002), en France, Japon, Etats-Unis, Espagne, Pologne, Tchéquie, Ukraine, Bulgarie, Serbie, Hongrie, Suisse, Belgique, Mexique, Haïti, Martinique, Guadeloupe, Maroc, Tunisie, Togo, Djibouti. Réalisateur d'un court-métrage, 3 longs métrages, 2 téléfilms, 3 courts sujets pour la télévision (1970-88) dont : Le Roi des consVive les femmesPauletteJe ne suis pas simple (festival de San Sébastien).
Décoration :
Chevalier de l'ordre national du Mérite, Officier des Arts et des Lettres.
Distinctions :
Grand prix des poètes décerné par la SACEM pour l'ensemble de son œuvre (2003).
Sports :
natation, football (universitaire international), athlétisme.
Membre
du club omnisport Vie au grand air (VGA) de Saint-Maur-des-Fossés.


personnalités au profil proche de celui de Confortès Claude (sélection automatique)

Notre application mobile

Téléphone

Ça bouge pour eux +