+ de critères

Biographie Claude Delarue

Claude Delarue Musicologue, Ecrivain, Conseiller éditorial Décédé le 20/10/2011 (voir toutes les personnalités décédées en 2011)

Delarue Claude,
Musicologue, Ecrivain, Conseiller éditorial.
Né le
10 août 1944 à Genève (Suisse).
Fils de
Jean Delarue, Chargé de relations publiques,
et de
Mme, née Hélène Quiblier.
Mar.
le 8 juillet 1997 à Mme Pascale Roze, Ecrivain.

Etudes :
Académie de musique de Vienne (Autriche), Faculté de droit international humanitaire de Genève.
Diplômes :
Licence de musicologie comparée, Licence de droit international humanitaire.

Carrière :
Conseiller musical de la Radio et Télévision Suisse Romande de Genève, Scénariste de fictions, Collaborateur des cinéastes Michel Soutter et Jean-Claude Goretta (1964-71), Délégué du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) dans la zone de Gaza (Palestine) (visites de prisonniers politiques, contrôle de l'application de la troisième Convention de Genève concernant les populations civiles en temps de guerre) (1971-73), Critique littéraire à la Nouvelle revue française (NRF), à la Quinzaine littéraire et à l'Express, Membre du comité de lecture des éditions Denoël (1973-85), Directeur littéraire des éditions Flammarion (1985-91), Conseiller éditorial chez Julliard (1993-94), Albin Michel (depuis 1991), Co-fondateur de la revue Roman (1982), Directeur de la collection Musique aux éditions Buchet-Chastel.
Œuvres :
Vivre la musique et les Collines d'argile (nouvelles, 1972), le Rempart (1973), la Lagune (1974), l'Opéra de brousse (1976), le Fils éternel (1978), le Grand homme (1979, Prix de la nouvelle de l'Académie française [1979]), la Chute de l'ange (1981), l'Herméneute ou le livre de cristal (1982), le Dragon dans la glace (1983), Scènes de la vie d'un écrivain : Edgar Allan Poe (1984), la Mosaïque (1986), le Silence des neiges ou les Silences du Quatuor Conrad (théâtre) (1989), En attendant la guerre (1989, prix de l'European Novel of the Year), le Triomphe des éléphants (1992), la Faiblesse de Dieu et Bienvenue à Tahiti (1995), les Cinq musiciennes (1996), l'Enfant idiot, honte et révolte chez Charles Baudelaire (essai) (1997), Maurice Frey : mémoire effacée (1998), Naga (2000), les Chambres du désert (2002), la Comtesse dalmate et le principe de déplaisir (2005), le Bel obèse (2008).
Décoration :
Chevalier des Arts et des Lettres.
Distinctions :
prix Hermès (1974), prix Schiller (Suisse) pour l'ensemble de son œuvre (1977 et 2003), Prix de la Fondation Thyde-Monnier et Grand prix de la Société des gens de lettres (SGDL) (1979), prix Bibliothèque pour tous (BPT) et prix Rambert (Suisse) (1983), prix Michel Dentan (Suisse) (1987), Prix du roman européen (1990).
S'intéresse
à la musique, à l'archéologie, au cinéma.
Collection
de masques d'Insulinde et de Polynésie.


notre appli mobile

Téléphone

Ça bouge pour eux +