+ de critères

Biographie Claude Ollier

Claude Ollier Homme de lettres Décédé(e) le 18/10/2014 (voir toutes les personnalités décédées en 2014)

Ollier, Claude, Adolphe, Maurice,
Homme de lettres.
Né le
17 décembre 1922 à Paris 14e.
Fils de
Maurice Ollier, Assureur,
et de
Mme, née Marguerite Valent.
Divorcé
de Mme, née Marie-Odette Isaac (1 enf. : Ariane).

Etudes :
Lycée Carnot à Paris, Faculté de droit de Paris.
Diplômes :
Licencié en droit, Diplômé de l’Ecole des hautes études commerciales.

Carrière :
dans les assurances (1947-50) et l’administration civile au Maroc (1951-55), Ecrivain, Auteur d’œuvres de fiction, de pièces et textes radiophoniques, de scénarios de films, Critique de cinéma.
Œuvres :
La Mise en scène (1958, prix Médicis), Le Maintien de l’ordre (1961), Eté indien (1963), L’Echec de Nolan (1967), Navettes (1967), La Vie sur Epsilon (1972), Enigma (1973), Our ou vingt ans après (1974), Fuzzy sets (1975), Marrakch Medine (1979, prix littéraire France-Culture), Souvenirs écran et Nébules (1981), Mon double à Malacca (1982), Cahiers d’écolier (1984), Fables sous rêve (1985), Une histoire illisible (1986), Déconnection (1988), Les Liens d’espace (1989), Feuilleton (1990), Truquage en amont (1992), Outback ou l'Arrière-Monde (1995), Cité de mémoire (1996), Aberration (1997), Missing (1998), Obscuration (déconnection) (1999), Wanderlust et les Oxycèdres (2000), Préhistoire (2001), Niellures (2002), Réminiscence (2003), Qatastrophe (2004), Wert et la vie sans fin (2007), Cahier des fleurs et des fracas (2009), Hors-Champ (2009), Simulacre (2011); deux scénarios : l'Accompagnement (1966), Ecoute voir (1978).
Décoration :
Chevalier des Arts et des Lettres.
Distinctions :
prix Italia pour l’Attentat en direct (1969), prix de la Société civile des auteurs multimédia pour des Entretiens avec Jean Thibaudeau (1989).

Violon d'Ingres :
piano.
Sport :
tennis.


personnalités au profil proche de celui de Ollier Claude (sélection automatique)

Notre application mobile

Téléphone

Ça bouge pour eux +