+ de critères

Biographie Claude Régy

Claude Régy Metteur en scène Décédé le 26/12/2019 (voir toutes les personnalités décédées en 2019)

Régy, Claude, André, Simon,
Metteur en scène.
Né le
1er mai 1923 à Nîmes (Gard).
Fils de
Marcel Régy, Officier de cavalerie,
et de
Mme, née Suzanne Picheral.

Etudes :
Lycée de Montauban, Universités d'Alger, Lyon et Paris.
Diplômes :
Licencié en droit.

Carrière :
Découvreur et Metteur en scène de nombreux auteurs contemporains français et étrangers (depuis 1952), Fondateur de la compagnie les Ateliers contemporains (1976), Professeur au Conservatoire national d'art dramatique (1981-86).
Œuvres :
au théâtre : Metteur en scène notamment de Doña Rosita (1952), la Vie que je t'ai donnée (1953), Penthésilée (1954), l'Autre Alexandre (1957), les Viaducs de la Seine-et-Oise (1960), Cet animal étrange (1964), l'Amant, la Collection, l'Accusateur public (1965), Témoignage irrecevable, la Prochaine fois je vous le chanterai (1966), Rosencranz et Guildenstern sont morts, Se trouver, le Retour (1967), les 4 saisons, l'Anniversaire (1968), le Jardin des délices (1969), l'Amante anglaise (1969, 1971, 1976, 1982, 1990), la Mère, la Danse de mort (1970), les Prodiges (1971), Isma, Home, Sauves (1972), la Chevauchée sur la lac de Constance (1974), Emma Santos, C'est beau (1976), l'Eden cinéma (1977), le Navire Night, les Gens déraisonnables sont en voie de disparition (1978), Wings, le Mort (1979), Elle est là (1980) Trilogie du revoir (1981), Grand et petit (1983), Par les villages (1984), les Soldats, Ivanov (1985), Intérieur (1986), le Parc (1987), Trois voyageurs regardent un coucher de soleil (1988), le Criminel (1989), Huis clos (1990), le Cerceau (1991), Chutes (1992), la Terrible voix de Satan (1994), Paroles du sage (d'après l'Ecclésiaste, 1995), la Mort de Tintagiles (1997), Holocauste (1998), Quelqu'un va venir (1999), les Couteaux dans les poules (2000), Melancholia théâtre et Carnet d'un disparu (2001), 4.48 Psychose (2002), Variations sur la mort (2003), Comme un chant de David (2005, 2006), Homme sans but (2007), Ode maritime (2009, Grand prix 2009-10 [catégorie meilleur spectacle théâtral de l'année] du Syndicat de la critique de théâtre, musique et danse), Brume de Dieu (2010), la Barque le soir (2012, 2013), Intérieur (en japonais 2013, 2014); Cotraducteur des pièces Ivanov (1984), la Terrible voix de Satan (1994, 2000); à l'opéra : Metteur en scène de Isaac (1973), le Nom d'Œdipe (1978), le Vaisseau fantôme (1973, 1981), Passaggio (1985), les Maîtres-chanteurs de Nuremberg (1989), Jeanne d'Arc au bûcher (1992), Carnet d'un disparu (2001); au cinéma : le film Sarraute, portrait (1989); ouvrages : Espaces perdus (1991, rééd. 1998), l'Ordre des morts (1999, Prix du syndicat de la critique [meilleure livre sur le théâtre]), l'Etat d'incertitude (2002), Au-delà des larmes (2007), La Brûlure du monde (2011), Dans le désordre (2011, Prix du syndicat de la critique [meilleure livre sur le théâtre]).
Décoration :
Officier des Arts et des Lettres.
Distinctions :
Grand prix national du théâtre (1991), Grand prix des arts de la scène de la ville de Paris (1994).


personnalités au profil proche de celui de Régy Claude (sélection automatique)

Notre application mobile

Téléphone

Ça bouge pour eux +