+ de critères

Biographie Denys DUBOIS de La Patellière

Denys DUBOIS de La Patellière Réalisateur de films Décédé le 21/07/2013 (voir toutes les personnalités décédées en 2013)

La Patellière, Denys Dubois de,
Réalisateur de films.
Né le
8 mars 1921 à Nantes (Loire-Atlantique).
Fils de
Félix Dubois de La Patellière,
et de
Mme, née Marguerite Gilbert de Gourville.
Divorcé
de Mme, née Louise de Faultrier.

Etudes :
Lycée de Poitiers, Préparation à l’Ecole spéciale militaire de Saint-Cyr.
Diplômes :
Bachelier.

Carrière :
Stage en laboratoire cinématographique, Attaché aux Actualités françaises, Assistant de G. Lampin, M. Labro, G. Lacombe, R. Pottier, L. Joannon puis Réalisateur de films, Ancien président du Syndicat des techniciens de la production cinématographique.
Œuvres :
Coadaptateur et Assistant-réalisateur du Défroqué, Réalisateur des films : les Aristocrates (1955), le Salaire du péché (1956), Retour de manivelle, les Œufs de l'autruche et Thérèse Etienne (1957), les Grandes familles (1958), Rue des Prairies et les Yeux de l’amour (1959), Un taxi pour Tobrouk (1960), le Bateau d’Emile (1961, Grand prix du cinéma français 1961), Tempo di Roma et Pourquoi Paris ? (1962), la Fabuleuse aventure de Marco Polo (1964), le Tonnerre de Dieu et Du Rififi à Paname (1965), le Voyage du père et Soleil noir (1966), Caroline chérie (1967), le Tatoué (1968), la Mort d’un juif (1969), Sabra (1970), le Tueur (1971), Prêtres interdits (1973), Scénariste de La Tour prends garde et Coscénariste de Carillons sans joie, Réalisateur du Comte de Monte-Cristo (téléfilm en quatre parties, 1979), de Bonjour Maître (téléfilm en 12 épisodes, 1987); ouvrages : le Paria (1984), les Blessures du silence et l'Enfant évanoui (2002).
Décoration :
Officier des Arts et des Lettres.


personnalités au profil proche de celui de La Patellière Denys DUBOIS de (sélection automatique)

Notre application mobile

Téléphone