+ de critères

Biographie Dominique Noguez

Dominique Noguez Ecrivain Décédé le 15/03/2019 (voir toutes les personnalités décédées en 2019)

Noguez, Dominique, Henri, Georges,
Ecrivain.
Né le
12 septembre 1942 à Bolbec (Seine-Maritime).
Fils de
Guy-René Noguez, Ingénieur de travaux publics,
et de
Mme, née Jacqueline Devisme, Secrétaire de direction.

Etudes :
Lycée Corneille à Rouen, Lycée de Biarritz, Lycées Michel Montaigne à Bordeaux et Louis-le-Grand à Paris, Ecole normale supérieure (rue d'Ulm).
Diplômes :
Agrégé de philosophie, Docteur d'Etat ès lettres et sciences humaines.

Carrière :
Chargé de travaux dirigés à la Sorbonne à Paris et à l'université de Nanterre (1967-68), Professeur adjoint d'esthétique littéraire à l'université de Montréal (Canada) (1968-71), Assistant à l'unité d'enseignement et de recherche (UER) de philosophie (1971-73), Maître-assistant (1973-85), Maître de conférences (1985-88), Professeur (1988-92) d'esthétique à l'unité de formation et de recherche (UFR) d'arts plastiques et sciences de l'art à l'université de Paris I-Panthéon Sorbonne, Résident à la villa Kujoyama à Kyoto (1994).
Œuvres :
ouvrages : Essais sur le cinéma québécois (1970), Dandys de l'an 2000 (1977, 2e éd. 2002), Le Cinéma, autrement (1977, 2e éd. 1987), Eloge du cinéma expérimental (1979, 3e éd. 2010, prix du Livre d'art et essai 2000), M & R (roman, 1981, 2e éd. 1999), Ouverture des veines et autres distractions (1982, 2e éd. 2002), Trente ans de cinéma expérimental en France (1950-1980) (1982), Une renaissance du cinéma : le cinéma "underground" américain (1985, 2e éd. 2002), Les Trois Rimbaud (1986), Le Retour de l'espérance (1987), Lénine dada (1989, 2e éd. 2007), Sémiologie du parapluie et autres textes et les Deux veuves (récit) (1990), Tombeau pour la littérature et les Derniers jours du monde (roman, 1991), La Colonisation douce (1991, 2e éd. 1998), Les Trente-six photos que je croyais avoir prises à Séville, Aimables quoique fermes propositions pour une politique modeste (1993), Derniers voyages en France (1994), Ce que le cinéma nous donne à désirer : une nuit avec La Notte (1995), Les Martagons (roman, 1995, prix Roger Nimier 1995), L'Arc-en-ciel des humours : Jarry, Dada, Vian, etc (essai, 1996, 2e éd. 2000), Je n'ai rien vu à Kyoto : notes japonaises (1983-1996) (1997), Amour noir (roman, 1997, prix Femina 1997), Cadeaux de Noël (1998, Grand prix de l'humour noir 1999), Immoralités suivi d'un Dictionnaire de l'amour (1999), Ecrits en 68 (1999), Les Plaisirs de la vie (2000, rééd. 2001), Le Grantécrivain et autres textes (essais, 2000), Duras, Marguerite (essai, 2001), Comment rater complétement sa vie en onze leçons (2002, 3e éd. 2014), Houellebecq, en fait (2003), L'Homme de l'humour et l'Embaumeur (2004), Vingt choses qui nous rendent la vie infernale et Avec des si (2005), La Véritable histoire du football & autres révélations et Dans le bonheur des villes: Rouen, Bordeaux, Lille (2006), Œufs de Pâques au poivre vert (2008), Duras, toujours (2009), Cinéma & et Soudaine mélancolie (2010), Montaigne au bordel et autres surprises (2011), Si la danse est une pensée (2011), Une année qui commence bien (2013), La Véritable origine des plus beaux aphorismes (2014), Pensées bleues (2015), Projet d'épitaphe précédé de cinq poèmes plus longs (2016), Causes joyeuses ou désespérées (2017), L'Interruption (2018); traductions : Epigrammes de Martial (1989, 3e éd. 2006), Ciné-Journal (1959-1971) de Jonas Mekas (1992); films expérimentaux : Tosca (1978), Fotomatar (1979), Una vita (1979-84); vidéo : Entretiens avec Marguerite Duras (1983, 2e éd. 2001).
Décoration :
Officier des Arts et des Lettres.


personnalités au profil proche de celui de Noguez Dominique (sélection automatique)

Notre application mobile

Téléphone

Ça bouge pour eux +