+ de critères

Biographie Félicien Marceau

Félicien Marceau Auteur dramatique, Membre de l´Académie française Décédé le 07/03/2012 (voir toutes les personnalités décédées en 2012)

Marceau, Félicien pseudo. de Carette, Louis,
Auteur dramatique, Membre de l’Académie française.
Né le
16 septembre 1913 à Cortenberg (Belgique), naturalisé Français (1959).
Fils de
Louis Carette, Fonctionnaire,
et de
Mme, née Marie Lefèvre.
Mar.
en secondes noces le 30 décembre 1953 à Mme Bianca Licenziati (1 enf. : Jean-François Sampieri-Marceau).

Etudes :
Collèges religieux de Bruxelles et de Louvain, Faculté de droit de Louvain.

Carrière :
Chroniqueur à la radiodiffusion belge (1936-1942), établi en France (depuis 1944), Essayiste et Romancier, Auteur dramatique (depuis 1954), Membre de l’Académie française (élu en 1975 au fauteuil de Marcel Achard).
Œuvres :
essais : Naissance de Minerve; Casanova ou l’Anti-Don Juan (1949), Balzac et son monde (1955), le Roman en liberté (1978), Une insolente liberté; les Aventures de Casanova (1983); romans : Chasseneuil (1948), Chair et Cuir (1951), Capri petite île (1951), l’Homme du roi (1952), Bergère légère (1953), les Elans du cœur (1955), Creezy (1969), le Corps de mon ennemi (1975), Appelez-moi Mademoiselle (1984), la Carriole du père Juniet (1985), les Passions partagées (1987, prix Gutenberg du meilleur roman d’aventures (1988), Un oiseau dans le ciel (1989), la Terrasse de Lucrezia (1993), le Voyage de noce de Figaro (1994), la Grande fille (1997), l'Affiche (2000); nouvelles : En de secrètes noces (1953), les Belles Natures (1957), les Ingénus (1992); entretiens : l'Imagination est une science exacte (en coll. 1998); fable : la Fille du pharaon (1998); pièces de théâtre : Caterina (1954), l’Œuf (1956), la Bonne Soupe (1958), l’Etouffe-chrétien (1960), les Cailloux (1962), la Preuve par quatre (1963), Madame Princesse (1965), Un jour j’ai rencontré la vérité (1966), le Babour (1969), l’Ouvre-boîte (1972), l’Homme en question (1974), A nous de jouer (1978), la Vie d’artiste (1984); Traducteur de la trilogie de la villégiature (1978); Scénariste-dialoguiste des films les Sept Péchés capitaux (un sketch) (1962), l’Œuf (1972), le Corps de mon ennemi (1976); mémoires : les Années courtes (1968).
Décoration :
Commandeur de la Légion d’honneur, Officier de l'ordre national du Mérite, Commandeur des Arts et des Lettres.
Distinctions :
prix des Quatre Jurys (1952), prix Pellman du théâtre pour Caterina, prix Interallié pour les Elans du cœur (1955), prix Goncourt pour Creezy (1969), grand prix littéraire de la Fondation Prince-Pierre-de-Monaco pour l’ensemble de son œuvre (1974), grand prix de la Société des auteurs et compositeurs dramatiques (1975), prix Jean Giono pour la Terrasse de Lucrezia (1993), Prix Jacques Audiberti pour l'ensemble de son œuvre (1994).


Notre application mobile

Téléphone