+ de critères

Biographie Georges Mesmin

Georges Mesmin Inspecteur des finances (E.R.), Homme politique Décédé le 25/04/2019 (voir toutes les personnalités décédées en 2019)

Mesmin, Georges,
Inspecteur des finances (E.R.), Homme politique.
Né le
15 novembre 1926 à Juvisy-sur-Orge (Essonne).
Fils de
Robert Mesmin, Industriel,
et de
Mme, née Germaine Dienst.
Veuf
de Mme, née Marie-Jeanne Vinchon (1 enf. : Olivier).

Etudes :
Lycées Lakanal à Sceaux et Louis-le-Grand à Paris.
Diplômes :
Licencié en droit, Diplômé de l’Institut d’études politiques de Paris.

Carrière :
Elève à l’Ecole nationale d’administration (Ena) (promotion Félix Eboué, 1952-54), Inspecteur adjoint des finances (1954), Inspecteur (1956), Enquêteur au titre du Comité d’enquête sur le coût et le rendement des services publics (1958-59), Chargé de mission puis Conseiller technique au cabinet de Pierre Sudreau (ministre de la Construction, 1958-62), Conseiller technique au cabinet de Pierre Sudreau (ministre de l’Education nationale, avril-sept. 1962), Directeur de l’équipement scolaire, universitaire et sportif (1962-64), Secrétaire général du Bureau de recherches géologiques et minières (1964-73), Président-directeur général de la Société d’études et de réalisations minières et industrielles (Sermi) (1969-70), Conseiller de Paris (10e sect., 16e arr.) (1971-2001), Député de Paris (16arr. : Auteuil, La Muette), inscrit à l’Assemblée nationale au groupe de l'Union de la démocratie française et du Centre (1973-97), Membre du Bureau politique du CDS (1981-88), Président de l’association France-Israël (1980-85), Maire du 16e arrondissement de Paris (1983-89), admis sur sa demande à faire valoir ses droits à la retraite (1987), Membre (1981-88), Juge suppléant (1992-97) de la Haute Cour de justice, Membre honoraire du Parlement (1997).
Œuvres :
l’Enfant, l’architecture et l’espace (1971), Urbanisme et logement : analyse d'une crise (1992), Mes années Mitterrand (1996), Revoir Paris (2003), Chateau-Landon au fil des saisons (2004), Sur les balcons du ciel (2007), Kaléidoscope (2012).
Décoration :
Chevalier de l’ordre national du Mérite, Commandeur des Palmes académiques, Chevalier de la Santé publique, Officier de l’Ordre national mauritanien.
Distinctions :
prix Renaissance des arts décerné par le Cercle de la Renaissance (1995), Médaille d'or de la Société des artistes français (2005).


personnalités au profil proche de celui de Mesmin Georges (sélection automatique)

Études similaires

Notre application mobile

Téléphone

Ça bouge pour eux +