+ de critères

Biographie Gérard Oury

Gérard Oury pseudo. de HOURY (Max, Gérard), Artiste dramatique, Auteur et Réalisateur de films, Membre de l'Institut Décédé le 19/07/2006 (voir toutes les personnalités décédées en 2006)

OURY (Gérard), pseudo. de HOURY (Max, Gérard), Artiste dramatique, Auteur et Réalisateur de films, Membre de l'Institut.
Né le
29 avril 1919 à Paris 16e.
Fils de
Serge Tenenbaum, Violoniste (1896-1969) (voir W.W. in France, 9e éd.),
et de
Mme, née Marcelle Oury.
Père
d'un enfant : Danièle [Mme Danièle Thompson]

Etudes :
Lycée Janson-de-Sailly à Paris, Cours dramatique René Simon et Conservatoire national d’art dramatique (classe de Béatrix Dussane)

Carrière :
Pensionnaire de la Comédie-française (1939-40 et 1961-62), à la Compagnie de Genève (1943-45), Membre de l'Institut (Académie des beaux-arts) (1998); Interprète au théâtre (depuis 1944) notamment : les Vivants, la Neige était sale, Anna Karénine, Une fille de la campagne et Arrête ton cinéma (Auteur et Metteur en scène) (1977); au cinéma : Interprète le Médecin des neiges (1943), Antoine et Antoinette (1946), le Passe-Muraille et la Nuit est mon royaume (1951), le Fond du problème (1952), Father Brown, la Rose et l'épée, They who dare (en Grande-Bretagne) et la Donna del Fiume (en Italie, 1954), les Héros sont fatigués et la Meilleure Part (1955), le Dos au mur (1957), le Miroir à deux faces (Auteur du scénario avec André Cayatte) (1958), Là-haut (un roi au-dessus des nuages) (2004); Réalisateur et Auteur (depuis 1959) de : la Main chaude et la Menace (1960), le Crime ne paie pas (1961), le Corniaud (1964, prix du meilleur scénario du Festival de Moscou 1965, prix de l'Enit pour le film ayant le mieux célébré la beauté de l'Italie), la Grande Vadrouille (1966, prix du meilleur film étranger au festival de Taormine), le Cerveau (1968), la Folie des grandeurs (1971), les Aventures de Rabbi Jacob (1973), la Carapate (1978), le Coup du parapluie (1980), l'As des as (1982), la Vengeance du serpent à plumes (1984), Lévy et Goliath (1986), Vanille-fraise (1989), la Soif de l'or (1993), Fantôme avec chauffeur (1996), le Schpountz (1999).
Œuvres :
les Aventures de Rabbi Jacob (en coll., 1973), Mémoires d'éléphant (1988), Ma grande vadrouille (2001).
Décoration :
Commandeur de la Légion d'honneur, Grand Officier de l'ordre national du Mérite, Commandeur des Arts et des Lettres.
Distinctions :
Prix international Lumière (1991), César d'honneur (1993).


Notre application mobile

Téléphone

Ça bouge pour eux +