+ de critères

Biographie Henri Troyat

Henri Troyat Homme de lettres, Membre de l´Académie française. Décédé le 02/03/2007 (voir toutes les personnalités décédées en 2007)

TROYAT (Henri), Homme de lettres, Membre de l’Académie française.
Né le
1er novembre 1911 à Moscou (Russie).
Fils d'
Aslan Tarassoff, Négociant,
et de
Mme, née Lydie Abessolomoff.
Veuf de
Mme, née Marguerite Saintagne (1 enf. Jean-Daniel et 1 enf. d’un premier mariage de Mme : Michèle [Mme Mc Keown])

Etudes :
Lycée Pasteur à Neuilly-sur-Seine.
Diplômes :
Licencié en droit

Carrière :
Rédacteur à la préfecture de la Seine (1935-41); Romancier, Membre de l’Académie française (élu en 1959, au fauteuil de Claude Farrère).
Œuvres :
Faux jour (1935, Prix du roman populiste 1935), le Vivier (1935), Grandeur Nature (1936), l’Araigne (1938, prix Goncourt 1938), Dostoïevski (1940, rééd., 1990), Pouchkine (1946), Tant que la terre durera (tome I, 1947), le Sac et la Cendre (tome II, 1948), Etrangers sur la terre (tome III, 1950), la Case de l’Oncle Sam (1948), la Tête sur les épaules (1951), la Neige en deuil (1952, adapté au cinéma), l’Etrange destin de Lermontov (1952), les Semailles et les Moissons (tome I, 1953, adapté pour la télévision), Amélie (tome II, 1955), la Grive (tome III, 1956), Tendre et Violente Elisabeth (tome IV, 1957), la Rencontre (tome V, 1958), De gratte-ciel en cocotier (1955), Sainte Russie, souvenirs et réflexions (1956), Naissance d’une Dauphine (1958), la Vie quotidienne en Russie au temps du dernier tsar (1959), la Lumière des Justes (adapté pour la télévision) : les Compagnons du Coquelicot (tome I, 1959), la Barynia (tome II, 1960), la Gloire des vaincus (tome III, 1961), les Dames de Sibérie (tome IV, 1962), Sophie ou la fin des combats (tome V, 1963), Une extrême amitié (1963), le Geste d’Eve (1964), Tolstoï; les Eygletière (adapté pour la télévision) (tome I, 1965), la Faim des Lionceaux (tome II, 1966), la Malandre (tome III, 1967), les Héritiers de l’avenir : le Cahier (tome I, 1968), Cent un coups de canon (tome II, 1969), l’Eléphant blanc (tome III, 1970), Gogol (1971), la Pierre, la feuille et les ciseaux (1972), Anne Prédaille (1973), le Moscovite (1974) : les Désordres secrets (tome II, 1974), les Feux du matin (tome III, 1975), Grimbosq (1976), Un si long chemin (souvenirs, 1976), le Front dans les nuages (1976, adapté pour la télévision), Catherine la Grande (Prix des Ambassadeurs, 1978), le Prisonnier numéro 1 (1978), Pierre-le-Grand (1979), Viou (1980), Alexandre 1er (1981), le Pain de l’étranger (1982), Ivan le terrible (1982), la Dérision (1983), Marie Karpovna (1984), Tchekhov (1984, Grand prix de la critique littéraire), le Bruit solitaire du coeur et Tourgueniev (1985), A demain, Sylvie et Gorki (1986), le Troisième bonheur (1987), Toute ma vie sera mensonge et Flaubert (1988), la Gouvernante française et Maupassant (1989), la Femme de David, Alexandre II, le tsar libérateur (1990), Aliocha et Nicolas II (1991), Youri et Zola (1992), le Chant des insensés et Verlaine (1993), le Marchand de masques et Baudelaire (1994), le Défi d'Olga et Balzac (1995), Votre très humble et très obéissant serviteur et Raspoutine (1996), l'Affaire Crémonnière, Juliette Drouet (1997), le Fils du satrape et Terribles tsarines (1998), Namouna ou la chaleur animale et les Turbulences d'une grande famille (1999), la Ballerine de Saint-Pétersbourg et Nicolas Ier (2000), la Fille de l'écrivain et Marina Tsvetaeva, l'éternelle insurgée (2001), l'Etage des bouffons et Paul 1er, le tsar mal-aimé (2002), l'Eternel contretemps (2003), la Baronne et le musicien (2004), la Traque (2006), le Pas du juge (2009); œuvres dramatiques : les Vivants (1946), Sébastien (1949), Madame d'Arches a dit peut-être... (1952).
Décoration :
Grand-croix de la Légion d’honneur, Commandeur de l’ordre national du Mérite et des Arts et des Lettres.
Distinctions :
prix Max-Barthou de l’Académie française (1938), grand prix littéraire du prince de Monaco (1952) pour l’ensemble de son œuvre.


personnalités au profil proche de celui de Troyat Henri (sélection automatique)

Études similaires

notre appli mobile

Téléphone

Ça bouge pour eux +