+ de critères

Biographie Jacqueline Baudrier

Jacqueline Baudrier Journaliste. Décédé le 02/04/2009 (voir toutes les personnalités décédées en 2009)

BAUDRIER (Jacqueline, née VIBERT), Journaliste.
Née le
16 mars 1922 à Beaufai (Orne).
Mar.
en premières noces à Maurice Baudrier.
Veuve de
Roger Perriard, Journaliste

Etudes :
Faculté des lettres de Paris

Carrière :
Chroniqueur politique de l’émission Actualités de Paris à la RTF (1950-60), Chroniqueur de politique étrangère des journaux parlés (1950-60), reportages et enquêtes télévisées (1952-62), Rédactrice en chef adjointe des journaux parlés de l’ORTF (1963-66), Rédactrice en chef responsable du journal parlé de l’ORTF (1966-68), Adjointe au directeur de la radiodiffusion, chargée de l’information (1968-69), Directrice de l’information pour la deuxième chaîne de télévision (1969-72), Directrice de la régie de la première chaîne de télévision (1972-74), Président-directeur général de Radio-France (1975-81), Membre du conseil d’administration de Télédiffusion de France (1975-81), Membre du Haut comité de la langue française (1980-83), Membre du Comité consultatif de la langue française (1984-88), Présidente de la Communauté radiophonique des programmes de langue française (1977-79), Vice-présidente de la commission radio de l’Union européenne de radiodiffusion (1978-81), Ambassadeur délégué permanent de la France (1981-85) et Membre du conseil exécutif (1984-85) auprès de l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (Unesco), Conseil en communication (1985), Membre du Conseil d'administration de l'Institut de l'audiovisuel et des télécommunications en Europe (Idate) (1985), Membre de la Commission nationale de la communication et des libertés (CNCL) (1986-89), Présidente du club Cosmos-Communication (1989-95), Membre du comité éditorial et chroniqueur de l'Observatoire de la Télévision (1993), Membre puis Présidente (1995) du Comité d'orientation des programmes de la Cinquième devenue (2002) France 5, Vice-présidente de la Commission nationale française pour l'Unesco (1996).
Décoration :
Commandeur de la Légion d’honneur et de l’ordre national du Mérite, Grand officier de l’ordre national italien, Officier de l’ordre national de Côte-d’Ivoire, Chevalier de l’ordre du Cèdre du Liban.
Distinctions :
prix Maurice Bourdet (1960), prix international Ondas (1969), prix Unda (1972), prix de la Fondation Louise Weiss (1997).


Notre application mobile

Téléphone

Ça bouge pour eux +