+ de critères

Biographie Jacques Friedel

Jacques Friedel Universitaire, Membre de l´Institut Décédé(e) le 27/08/2014 (voir toutes les personnalités décédées en 2014)

Friedel, Jacques,
Universitaire, Membre de l'Institut.
Né le
11 février 1921 à Paris 6e.
Fils d'
Edmond Friedel (1895-1972), Ingénieur général des mines (voir W.W. in France, 10e éd.),
et de
Mme, née Jeanne Bersier.
Mar.
le 2 juin 1952 à Mlle Mary Horder (2 enf. : Jean, Paul).

Etudes :
Lycée Fustel-de-Coulanges à Strasbourg, Collège de Béthune, Lycées Louis-le-Grand et Henri-IV à Paris, Lycée Michel-Montaigne à Bordeaux, Lycée du Parc à Lyon, Ecole nationale supérieure des mines de Paris.
Diplômes :
Ancien élève de l’Ecole polytechnique, Ingénieur au corps des mines, Docteur ès sciences physiques, Doctor of Philosophy de l’université de Bristol.

Carrière :
Ingénieur puis Ingénieur en chef au corps des mines, détaché à la recherche à l'Ecole nationale supérieure des mines de Paris (1948-56), Maître de conférences (1956) puis Professeur (1959) à l'université de Paris-Sud à Orsay, Président du Comité consultatif pour la recherche scientifique et technique (1978-81), Président de la section 21 du Comité consultatif des universités (1975-80), Membre de l'Institut (Académie des sciences) (1977), Vice-président (1991), Président (1992-94) de l'Académie des sciences, Membre d'honneur étranger de l'American Academy of Arts and Sciences, de l'American Physical Society, de la Royal Society de Londres, de l'Institute of Physics de Londres, de l'Académie royale des sciences de Suède, de la Leopoldina, de la National Academy of Sciences, de l'Académie des sciences du Brésil, de l'Académie royale belge des sciences et de la Max Planck Gesellschaft, Président de l'Observatoire national de la lecture (1994-2001), Ancien président et Membre d’honneur de l'European Physical Society, Membre émérite de l'Académie des technologies.
Œuvres et travaux :
recherches théoriques sur la structure électronique des solides et notamment des alliages métalliques, sur la plasticité des cristaux et sur les surfaces et agrégats; deux ouvrages : les Dislocations (1956, 2éd. 1964), Graine de mandarin (1994).
Décoration :
Grand-croix de la Légion d’honneur.
Distinctions :
prix Holweck (1966), Médaille d’or du CNRS (1970), Docteur honoris causa des universités de Bristol, Cambridge, Genève, Zagreb et de l'Ecole polytechnique de Lausanne.


personnalités au profil proche de celui de Friedel Jacques (sélection automatique)

Notre application mobile

Téléphone

Ça bouge pour eux +