+ de critères

Biographie Jacques Juillet

Jacques Juillet Préfet (E.R.), Ecrivain Décédé le 18/11/2011 (voir toutes les personnalités décédées en 2011)

Juillet, Jacques, Marcel,
Préfet (E.R.), Ecrivain.
Né le
24 février 1918 à Saint-Flour (Cantal).
Fils d'
Armand Juillet, Préfet,
et de
Mme, née Irène Bussière.
Veuf
de Mme, née Jacqueline Luquet (3 enf. : Alain, Catherine [Mme Guy Houèl], François)

Etudes :
Lycées Carnot et Janson-de-Sailly et Facultés de droit et des lettres de Paris.
Diplômes :
Licencié en droit, Diplômé de l’Ecole libre des sciences politiques, Auditeur à l’Institut des hautes études de défense nationale et au Centre des hautes études pour l’Afrique et l’Asie

Carrière :
concours de l’administration préfectorale (1941), Chef de cabinet des préfets du Vaucluse (1941), de Constantine (1941), de Seine-et-Marne (1942), à la direction du personnel (1942), Sous-préfet de Nogent-sur-Seine (1943), Secrétaire général de l’Eure (1946), Directeur de cabinet du préfet de Constantine (1947), Sous-préfet chargé des études juridiques au gouvernement général de l’Algérie (1949), Chargé de mission au cabinet du ministre de l’Intérieur, Conseiller technique auprès du secrétaire général pour la Défense nationale (1950), Chef de cabinet du président du Conseil et ministre de l’Intérieur (Henri Queuille, 1950), Directeur de l’Organisation internationale du travail pour l’Amérique Latine (1952), Ministre plénipotentiaire, Chef du service de l’Assistance technique au ministère des Affaires étrangères (1953), Directeur adjoint du cabinet de Pierre Mendès France, président du Conseil (1954-55), Directeur des cabinets civil et militaire de Jacques Soustelle, gouverneur général de l’Algérie, (février-juillet 1955), Ministre plénipotentiaire chargé des consulats généraux à Barcelone (1956), à Casablanca (1961), à Alger (1962), Préfet de l’Ariège (1963), Préfet de la région du Limousin (1965), Préfet de la région Centre (1967), en congé spécial (1969), Admis à la retraite (1972), Maire de Loubressac (1970-83), Président d'honneur des sociétés savantes du Bas-Limousin et de Provence orientale.
Œuvres :
Loubressac en Quercy-Turenne, les Dames maltaises, les 38 Barons de Castelnau, Rocamadour, cité libre de l’Europe médiévale, Commanderies du Temple et de Malte en Haut-Quercy, Seigneurs et dames de Montal, le Feu et la Parole, les grandes Prieures de l’Ordre de Malte en France (1259-1793), Contes et nouvelles, Terre et mystique.
Décoration :
Commandeur de la Légion d’honneur, Croix de guerre 39-45, Croix du Combattant volontaire, Médaille d’argent de la Reconnaissance française. Chevalier du Mérite maritime et des Arts et des Lettres, Chevalier de l’ordre souverain de Malte
Membre
de la Société de l'histoire et du patrimoine de l'Ordre de Malte.


Notre application mobile

Téléphone

Ça bouge pour eux +