+ de critères

Biographie Jacques Lanzmann

Jacques Lanzmann Journaliste, Ecrivain. Décédé le 21/06/2006 (voir toutes les personnalités décédées en 2006)

LANZMANN (Jacques), Journaliste, Ecrivain.
Né le
4 mai 1927 à Bois-Colombes (Hauts-de-Seine).
Fils d'
Armand Lanzmann, Décorateur-ensemblier,
et de
Mme, née Pauline Gruber, Antiquaire.
Mar.
en quatrièmes noces le 28 août 1991 à Mlle Florence Chambouleyron (3 enf. : Alma, Nathan, Miléna et 4 enf. de ses précédents mariages : Mitia, Chine, Emmanuel, David)

Etudes :
Ecole de la rue Legendre à Paris, Collège Jacques-Amyot à Melun

Carrière :
Ouvrier agricole, Artiste peintre (1948-55), Mineur au Chili (1952-53), Ecrivain (depuis 1954), Boursier de la fondation Del Duca (1960), Journaliste à l’Express (1960-62), Animateur de Rendez-vous avec lui à Europe I (1966-67), Rédacteur en chef de Lui (1963-68), Gérant des Editions spéciales (1968-74), Directeur de collection aux éditions Denoël (1972-74), Journaliste (rubrique télévision) puis Chroniqueur (depuis 1978) à V.S.D., Auteur de plus de 150 chansons, Producteur de films, Scénariste entre autres de films de Philippe Labro, Chroniqueur sur la chaîne Voyage (1997), Directeur littéraire aux éditions Ramsay (1995). Œuvres : la Glace est rompue (1954), le Rat d'Amérique (1955), Cuir de Russie (1957), Viva Castro (1958), Un tyran sur le sable (1960), le Guide mi-chien (1965), Qui vive (1967), les Van Gauguin (1968), Mémoires d'un amnésique (1971), les Nouveaux territoires (1973), le Têtard (1976), les Transsibériennes, Dispute sur le sel et le fer (1978), Tous les chemins mènent à toi (1979), Rue des mamours (1981), la Baleine blanche (1982), le Lama bleu (1983), le Septième ciel (1985), Fou de la marche (1985), A l'altitude des dieux (1986), le Jacquiot (1986), Café crime (1987), les Guérillans (1989), Hôtel Sahara (1990), le Voleur de hasards (1992), l'Elysée comme si vous y étiez (en coll., 1992), le Dieu des papillons (1993), Nous une histoire d'amour (en coll., 1994), la Horde d'or (1994), Celui qui croyait au ciel et celui qui n'y croyait pas (dialogue avec Jean Guitton, 1994), le Raja (1995), le Fils de l'Himalaya (1997), la Mémoire des dieux (1998), le Chant du voyage (1998), N'oublie jamais qui nous sommes (1999), Imagine la terre promise (2000), le Pavillon des affreux (2001), Rue des Rosiers (2002), On a retrouvé David (roman, 2003), la Vie comme à Marrakech (en coll., 2004), l'Empire du silence (2005), Une vie de famille (2006); une centaine de chansons pour Jacques Dutronc dont les Play Boys, J’aime les filles, Il est 5 heures Paris s’éveille, Moi et Moi, Crac boum Hue; adaptation française de la comédie musicale Hair (1969), Lève-toi et viens (1975), Tu es un chic type (1977); scénario et production du film Tumuc-Humac (1971); auteur de la comédie musicale : Comme la neige en été (1974); interprète le film la Bande du drugstore (2002).
Décoration :
Chevalier de la Légion d’honneur.
Distinctions :
Grand prix de la chanson française (auteur) décerné par la Société des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique (Sacem) (2004)

Violon d'Ingres :
longues marches (exploration du désert chinois du Taklamakan).
Sports :
badminton, jogging, marche.


personnalités au profil proche de celui de Lanzmann Jacques (sélection automatique)

Études similaires

Fonctions similaires

Notre application mobile

Téléphone

Ça bouge pour eux +