+ de critères

Biographie Jacques Monory

Jacques Monory Artiste-peintre Décédé(e) le 17/10/2018 (voir toutes les personnalités décédées en 2018)

Monory, Jacques, Emile, Louis,
Artiste-peintre.
Né le
25 juin 1924 à Paris 16e.
Fils de
Joseph Monory, Chauffeur de louage,
et de
Mme, née Angèle Foucher.
Divorcé
de Mme, née Sabine Ducrot (pseudo : Monirys) (1 enf. : Antoine).
Mar.
le 14 mai 1993 à Mlle Paule Moninot.

Etudes :
Ecole des arts appliqués de Paris.

Carrière :
expositions personnelles : galeries Legendre à Paris (1965) et Schwartz à Milan (Italie) (1966), Meurtres à la galerie Mommerton à Paris (1968), Musée d'art moderne de la Ville de Paris (Arc) et Palais des beaux-arts de Bruxelles (Belgique) (1971), Stedelijk Museum d’Amsterdam, musées de Saint-Etienne et d'Aix-la-Chapelle (Neue Galerie) (1972), Images incurables au Centre national d'art contemporain (Cnac) à Paris (1974), Louisiana Museum à Humlebaek (Danemark) (1975), galeries Maeght de Paris et de Zurich (Suisse) (1976 et 1978), fondation Maeght à Saint-Paul-de-Vence, Palais des beaux-arts de Charleroi, Hamburger Kunsthalle à Hambourg (Allemagne) (1977), Musée de Grenoble (1978), Maison de la culture de Rennes (1979), galerie Maeght de Barcelone (Espagne) (1980), Musée de Lund (Suède) (1980), galerie Maeght de Paris (1981), Sigma à Bordeaux (1982), Maison de la culture de Grenoble (1983), Musée d’art moderne de la Ville de Paris, L'Arc, galerie Andata Ritorno à Genève (Suisse) (1984, 1991), Fuji-Télévision Gallery à Tokyo (Japon), galerie Daniel Lelong à Paris (1987, 1989, 1991), Centre de développement culturel à Calais (1988), Abbaye des Cordeliers à Châteauroux (1989), galerie Miroir d’encre à Bruxelles, galerie La Défense Art 4 à Paris, galerie Sonia Zannettaci à Genève, galerie Loft à Paris, Centre culturel à Aosta (Italie), galerie Mayer-Schwarz à Los Angeles (Etats-Unis) (1990), Pavillon français (exposition universelle de Séville) (1992), les Eléments du désastre à la galerie Lelong (1994), Enigmes (théâtre) au Centre culturel de Cherbourg et Délits d'encre au festival de Saint-Nazaire (1996), Cinénigme à la Seyne-sur-Mer (1996), Froid au Musée municipal d'Art de Reykjavik (Islande) (1997), Enigme 4 à la galerie Nova Sin à Prague (République Tchèque), Musée de l'abbaye Sainte-Croix aux Sables-d'Olonne (1998), Musée des beaux-Arts de Chartres et de Dole (1998), Ex-crime au Musée d'Angers et Document au Palais des congrès de Paris (1999), Figuration narrative au Musée d'art moderne de Bergen (Norvège), Tremblement à la Foire internationale de l'art contemporain (Fiac), Meutre n°10 et Ex au Musée national d'art moderne du Centre Georges Pompidou (2000), Musée municipal d'Art de Reykjavik (Islande), Baisers au Centre culturel de Monsempron-Libos (2001), Nuit à la galerie Antonio Prates à Lisbonne (Portugal), la Vie imaginaire de Jong' Erouas Cym (2002) et Vitrines W. (2005) à la galerie Ernst Hilger à Vienne (Autriche), Nocturne à la fondation Rebeyrolle et Extraits au Musée fondation Ludwig à Coblence (Allemagne) (2003), J'ai vécu une autre vie à la fondation Salomon à Alex (France) (2004), Shopping à la maison des arts à Malakoff (2004), Monophonie à Art-Paris (2004), Couleur à la galerie Laurent Strouk à Paris (2005), Détour, Mac/Val au musée d'art contemporain du Val-de-Marne (2005-06), Années 70 à la galerie Maeght à Paris (2006), l'Enfance de l'art : 9, Figure-toi à la galerie Andata/Ritorno à Genève (Suisse), Folies de femmes à la galerie Ernst Hilger à Vienne (Autriche) et Souvenir à l'espace Jean Legendre au théâtre de Compiègne (2007), Roman noir à la galerie Sonia Zannettacci au Grand Palais, Jacques Monory, 72/08 à la galerie Maeght à Paris, Roman-photo à la Maison européenne de la photographie (2008), Tigre à la Fondation Marguerite et Aimé Maeght à St-Paul de Vence (2009), Monory à la Maison Elsa Triolet-Aragon à Saint Arnoult en Yvelines, à la librairie Saint-Hubert, Galerie du Roi à Bruxelles (2010) et L’Aspirateur à Narbonne (2014), Evasion à la Forteresse de Salses (Pyrénées orientales (2010), à l'Orangerie de Cachan, à la Galerie Ernst Hilger de Vienne (Autriche), à la Galerie RueVisconti à Paris (2011), à la Galerie Iufm Confluence(s) Université Lyon1 et Galerie Anne-Marie et Roland Pallade à Lyon (2012), à la Galerie Nathalie Clouard à Rennes, Memento Mori à la Galerie Sonia Zannettacci à Genève, Jacques Monory aux Capucins, Fonds Hélène et Édouard Leclerc à Landerneau (2014-15), à la Fondation Stampfli à Sitgès (Espagne) (2015), Du Bleu à l'âme à la galerie Sonia Zannettacci à Genève (2016), Monory Tragedies au Château du Val Fleury à Giff-sur-Yvette (2016), Stille-Monory-Silence à la galerie Ernst Hilger à Vienne (2017), Jacques Monory à la Richard Taittinger Gallery à New York (Etats-Unis) (2018).
Décoration :
Commandeur des Arts et des Lettres.

Sports :
tir, natation.


personnalités au profil proche de celui de Monory Jacques (sélection automatique)

Notre application mobile

Téléphone

Ça bouge pour eux +