+ de critères

Biographie Jean Amadou

Jean Amadou Chansonnier Décédé le 23/10/2011 (voir toutes les personnalités décédées en 2011)

Amadou Jean, Marius,
Chansonnier.
Né le
1er octobre 1929 à Lons-le-Saunier (Jura).
Fils de
Jacques Amadou, Inspecteur des PTT,
et de
Mme, née Marcelle Goin.
Veuf de
Mme, née Jeannine Valette (1 enf. : Catherine)

Etudes :
Lycée Ampère à Lyon

Carrière :
Chansonnier au théâtre de Dix-Heures, Don Camillo, Bobino, à l’Orée du Bois et dans la plupart des cabarets parisiens, Producteur des émissions de télévision : Ce soir on égratigne (1964-68), Samedi soir (en coll. avec Ph. Bouvard, 1972-73), C’est pas sérieux (émission de Catherine Anglade, 1975), Animateur à la radio de l’émission de France Inter l’Oreille en coin (1973-77), à Europe 1, Journaliste, suit pour France Inter et le quotidien l’Equipe les événements sportifs (Tour de France, Tournoi des cinq nations, Coupe d’Europe de football), Dialoguiste de cinéma et de feuilletons pour la télévision : Allo Béatrice et la Belle anglaise, Sociétaire définitif de la Société des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique et de la Société des auteurs et compositeurs dramatiques, Producteur et Animateur des émissions C’est une bonne question (1981), Plus menteur que moi, tu gagnes... (1984) sur Antenne 2 et Tournez...manège (1985), Co-auteur de l’émission le Bébète Show sur TF1.
Œuvres :
Il était une mauvaise foi (1978), les Yeux au fond de la France (1984), Heureux les convaincus (1986), Vive la Reine (1988), Tout faux (en coll., 1990), Tout faux II (en coll., 1991), Tout faux III (en coll., 1992), De quoi j' me mêle ? (1998, prix Rabelais 1998), Vous n'êtes pas obligés de me croire ! (1999, prix Antoine Blondin 1999), Je m'en souviendrai de ce siècle (2000, prix Jean Nohain), Journal d'un bouffon (2002), les Pensées (2003), Et puis encore... que sais-je ? (2004), Les Français...mode d'emploi (2008), Je vous parle d'un temps... (2011).
Décoration :
Chevalier de la Légion d'honneur, Officier de l'ordre national du Mérite et des Arts et des Lettres.
Distinctions :
prix Courteline pour ses chroniques radiophoniques (2003), prix Marcel Hansenne décerné par l'Association des écrivains sportifs pour l'ensemble de son œuvre (2003)

Membre
et Grand-officier de la Confrérie du Tastevin de Bourgogne.


Notre application mobile

Téléphone

Ça bouge pour eux +