+ de critères

Biographie Jean Babilée

Jean Babilée Danseur, Chorégraphe Décédé le 30/01/2014 (voir toutes les personnalités décédées en 2014)

Babilée, Jean, René, Albert, William,
Danseur, Chorégraphe.
Né le
3 février 1923 à Paris 6e .
Fils de
René Gutmann, Médecin,
et de
Mme, née Germaine Babilée.
Mar.
le 30 septembre 2000 à Mlle Apolline Marion, Photographe (1 enf. d'un précédent mariage : Isabelle).

Etudes :
Ecole de danse de l'opéra de Paris.

Carrière :
2Quadrille (1943-44), Danseur étoile (1953) à l'Opéra de Paris; Danseur aux ballets classiques de Marika Besobrasova (1940-43) puis aux ballets des Champs-Elysées (1945); Invité en tournées par l'American Ballet Theater (1950-52) puis en Europe (1956-60); Fondateur des ballets Jean Babilée (1956); Créateur (1972), Directeur artistique et Chorégraphe (1972-73) du Ballet du Rhin à Strasbourg; Interprète de nombreuses chorégraphies de Roland Petit, Janine Charrat, Maurice Béjart, Léonid Massine, Milloss, David Lichine, Josef Nadj dont : le Déjeuner sur l'herbe, Jeu de cartes (1945), l'Oiseau bleu, les Amours de Jupiter, le Jeune homme et la mort (1946), Misteri et Don Juan (1951), le Spectre de la rose (1953), le Loup et Pulcinella (1954), Mario e il Mago (1956), la Reine verte (1963), le Fils prodigue (1967, Etoile d'or du festival international de danse de Paris), Life (1979, Award de Dance Magazine à New York [Etats-Unis] 1979), L et eux la nuit (1988,1990), la Vie c'est contagieux (1993, 1995), Vita Nova (1996), Il n'y a plus de firmament (2003); auteur de nombreuses chorégraphies au théâtre : Sérénité (1944), l'Amour et son Amour (1948), Til Eulenspiegel (1949), Divertimento (1954), Balance à trois (1955), Sables, le Caméléopard (1956,1960), la Boucle (1957), les Fêtes d'Hébé, le Roi des gourmets (1964), Haï Kaï (1968), l'Histoire du soldat (1971), Camera Oscura (1976), Tryptique (1978), Pas d'eux deux (1982), comédien dans la Descente d'Orphée (1959), le Balcon (1960), Salomé (1988), Bonjour Monsieur Satie (1990), Simple suicide (1997); à la télévision : les Contes d'Offmann, le Jeu d'Adam (1965), Orphée aux enfers (1966), le Bolchoï (1972), Jean et Thérèse (1975); au cinéma : danseur dans le Métier de danseur (1953), Auditorium (1957); comédien dans les Loups dans la Bergerie (1959), Plein feu sur l'assassin (1960), Amélie ou le Temps d'aimer (1961), Dragées au poivre (1963), Demain la fin du monde (1970), la Ligne d'ombre (1971), Duelle (1975), Babilée 1991 (1991), le Mystère Babilée (2000).
Décoration :
Chevalier de la Légion d'honneur, Officier de l'ordre national du Mérite, Commandeur des Arts et des Lettres.
Distinctions :
Grand prix national de la danse (1996).


personnalités au profil proche de celui de Babilée Jean (sélection automatique)

Fonctions similaires

Notre application mobile

Téléphone

Ça bouge pour eux +