+ de critères

Biographie Jean-Claude Brisville

Jean-Claude Brisville Homme de lettres Décédé le 11/08/2014 (voir toutes les personnalités décédées en 2014)

Brisville, Jean-Claude, Gabriel,
Homme de lettres.
Né le
28 mai 1922 à Bois-Colombes (Hauts-de-Seine).
Fils de
Maurice Brisville, Industriel,
et de
Mme, née Geneviève Gineste.
Père
de 2 enfants : Claire [Mme Eric Gerner], Alain.

Etudes :
Lycée Jacques Decour à Paris.
Diplômes :
Bachelier.

Carrière :
Journaliste littéraire (1946), Lecteur-correcteur chez Hachette (1951-58), Secrétaire d’Albert Camus (1957-59), Directeur littéraire adjoint (1959-64), Directeur littéraire (1964-70) chez Julliard, Chef de la section de création dramatique vidéo à l’ORTF (1971-75), Directeur littéraire du Livre de poche (1976-81).
Œuvres :
récits : Prologue (1948), D’un amour (1954, prix Sainte-Beuve), la Fuite au Danemark (1962), la Zone d’ombre (1976), la Révélation d’une voix et d’un nom (1982); essais : la Présence réelle (1954), Camus (1959); théâtre : le Fauteuil à bascule (prix Ibsen et Prix de la meilleure création dramatique, 1982) le Bonheur à Romorantin, l’Entretien de M. Descartes avec M. Pascal le jeune, la Villa bleue, les Liaisons dangereuses (adaptation), le Souper (Grand prix du théâtre de l’Académie française, 1990), l’Officier de la garde (adaptation, 1990), l’Antichambre (1991), Contre-jour (1993), Dernière salve (1995); souvenirs : Quartiers d'hiver (2006), Rien n'est jamais fini (2009); roman : Vive Henri IV (2002); contes pour enfants.
Décoration :
Chevalier de la Légion d'honneur et des Arts et des Lettres.
Distinctions :
Molière pour le meilleur spectacle (1991), Prix Plaisir du théâtre (1992), Prix du théâtre de la Société des auteurs et compositeurs dramatiques (SACD).


personnalités au profil proche de celui de Brisville Jean-Claude (sélection automatique)

Entreprises similaires

notre appli mobile

Téléphone

Ça bouge pour eux +