+ de critères

Biographie Jean d'Ormesson

Jean d' Ormesson Ecrivain, Journaliste, Membre de l'Académie française Décédé le 05/12/2017 (voir toutes les personnalités décédées en 2017)

Ormesson, Jean, Bruno, Wladimir, François-de-Paule Lefèvre d'Ormesson, comte Jean d',
Ecrivain, Journaliste, Membre de l'Académie française.
Né le
16 juin 1925 à Paris 7e.
Fils d'
André, marquis d'Ormesson, Ambassadeur de France,
et de
la marquise, née Marie Anisson du Perron.
Illustrations familiales :
Olivier Ier Lefèvre d'Ormesson (1525-1600), Magistrat, Conseiller de Michel de L'Hospital. Depuis, la famille a compté un chancelier de France, deux contrôleurs généraux des Finances, un premier président du Parlement de Paris, un membre du Conseil de régence sous la minorité de Louis XV, onze conseillers d'Etat, quatre ambassadeurs de France [dont son père (voir W.W. in France, 3éd.) et son oncle, le comte Wladimir d'Ormesson (1888-1973, voir W.W. in France, 11e éd.)].
Mar.
le 2 avril 1962 à Mlle Françoise Béghin (fille de Ferdinand Béghin) (1 enf. : Héloïse).

Etudes :
Lycées Louis-le-Grand et Henri-IV à Paris, Ecole normale supérieure.
Diplômes :
Licencié ès lettres et en histoire, Diplômé d'études supérieures de philosophie, Agrégé de philosophie.

Carrière :
Attaché à divers cabinets ministériels et aux délégations françaises à plusieurs conférences internationales (conférence de la Paix, Assemblée générale des Nations Unies, etc.) (1946-48), Conseiller technique au cabinet du ministre de l'Education nationale (1958-59) et au cabinet du secrétaire d'Etat à la Jeunesse et aux Sports (1958-65), Collaborateur de divers journaux de Paris et de province (depuis 1949), Secrétaire général du Conseil international de la philosophie et des sciences humaines à l'Unesco (1950), Gérant et Rédacteur en chef adjoint (1952-71) puis Membre du comité de direction (depuis 1971) et Rédacteur en chef de la revue Diogène, Directeur (1974) puis Directeur général (1976) du quotidien le Figaro et Président du directoire de la Société de gestion du Figaro (1974-76), Editorialiste et Chroniqueur au Figaro (depuis 1977), Membre de l'Académie française (élu le 18 octobre 1973 au fauteuil de Jules Romains), Président de la Société des amis de Jules Romains (depuis 1974), Animateur de l'émission Parlez-moi d'histoire sur Antenne 2 (1987-88).
Œuvres :
l'Amour est un plaisir (1956), Du côté de chez Jean (essai, 1959), Un amour pour rien (1960), Au revoir et merci (essai, 1966), les Illusions de la mer (1968), la Gloire de l'Empire (1971, grand prix du Roman de l'Académie française 1971), Au plaisir de Dieu (1974, prix Balzac 1975), le Vagabond qui passe sous une ombrelle trouée (1978), Dieu, sa vie, son œuvre (1981), Mon dernier rêve sera pour vous (1982), Jean qui grogne et Jean qui rit (1984), le Vent du soir (1985), Tous les hommes en sont fous (1985), le Bonheur à San Miniato (1987), Garçon, de quoi écrire (en coll., 1989, prix du Mémorial 1990), Histoire du juif errant (1991, prix Scanno 1992), Tant que vous penserez à moi, entretien avec Emmanuel Berl (1992), la Douane de mer (1994, grand prix RTL Lire, prix Hassan II des quatre jurys 1995), Presque rien sur presque tout (1995), Casimir mène la grande vie (1997), Une autre histoire de la littérature française (tome I, 1997 et tome II, 1998), le Rapport Gabriel (1999, prix Jean Giono 1999), Voyez comme on danse (2001), C'était bien (2002), Et toi mon cœur, pourquoi bats-tu ? (2003), Une fête en larmes (2005), la Création du monde (2006), Odeur du temps et la Vie ne suffit pas (2007), Qu'ai-je donc fait ? (2008), Saveur du temps, chroniques du temps qui passe et l'Enfant qui attendait un train (2009), C'est une chose étrange à la fin que le monde (2010), la Conversation (2011), Un jour je m'en irai sans en avoir tout dit (2013), Comme un chant d'espérance (2014), Œuvres et Dieu, les affaires et nous (2015), Je dirai malgré tout que cette vie fut belle, Guide des égarés et Ces moments de bonheur, ces midis d'incendie (2016); nombreux articles pour la Nouvelle Revue française, la Nef, la Revue de Paris, Arts, Réalités, Paris-Match; interprète au cinéma : Les Saveurs du palais (2012).
Décoration :
Grand-croix de la Légion d'honneur, Officier de l'ordre national du Mérite, Chevalier des Palmes académiques, Commandeur des Arts et des Lettres.
Distinctions :
prix Chateaubriand pour l'ensemble de son œuvre (1994), prix Combourg pour Voyez comme on danse et l'ensemble de son œuvre (2001), prix Luca de Tena décerné par le quotidien espagnol ABC (2002), Grand prix littéraire Jacques-Audiberti de la ville d'Antibes (2003).

Sports :
ski, yachting.


personnalités au profil proche de celui de Ormesson Jean d' (sélection automatique)

Entreprises similaires

notre appli mobile

Téléphone

Ça bouge pour eux +