+ de critères

Biographie Jean Delumeau

Jean Delumeau Historien, Universitaire, Membre de l´Institut Décédé le 13/01/2020 (voir toutes les personnalités décédées en 2020)

Delumeau, Jean,
Historien, Universitaire, Membre de l’Institut.
Né le
18 juin 1923 à Nantes (Loire-Atlantique).
Fils de
Léon Delumeau, Commerçant,
et de
Mme, née Claire Séguineau.
Veuf
de Mme, née Jeanny Le Goff, Docteur en médecine (3 enf. : Jean-Pierre, Marie-Christine, Jean-Christophe).

Etudes :
Institut Fénelon à Grasse, Lycée Masséna à Nice, Lycée Thiers à Marseille, Lycée Henri-IV à Paris, Ecole normale supérieure.
Diplômes :
Agrégé d’histoire, Docteur ès lettres.

Carrière :
Professeur au lycée de Bourges (1947-48), Membre de l’Ecole française de Rome (1948-50), Professeur au lycée de Rennes (1950-54), détaché au Centre national de la recherche scientifique (CNRS) (1954-55), Maître de conférences puis Professeur d’histoire moderne à la faculté des lettres de Rennes (1957-70), Directeur d’études à l’Ecole pratique des hautes études (depuis 1963), Professeur d’histoire moderne à l’université de Paris-I (1970-75), Professeur titulaire de la chaire d’histoire des mentalités religieuses dans l’Occident moderne au Collège de France (1975-94) puis Professeur honoraire, Membre de l’Institut (Académie des inscriptions et belles lettres) (depuis 1988), Membre du Haut comité des célébrations nationales (depuis 1998).
Œuvres :
la Vie économique et sociale de Rome dans la seconde moitié du XVIe siècle (2 vol., 1957 et 1959); l’Alun de Rome, XVe-XIXe siècle (1962); Naissance et Affirmation de la Réforme (1965); la Fin du Moyen Age, les XVIe et XVIIe siècles (en coll., 1965); le Mouvement du port de Saint-Malo, 1681-1700, Bilan statistique (1966); la Civilisation de la Renaissance (1967); Histoire de la Bretagne (1969); Documents d’histoire de la Bretagne (1970); le Catholicisme entre Luther et Voltaire (1971); Rome au XVIe siècle, l'Italie de Botticelli à Bonaparte (1974), Le Christianisme va-t-il mourir ? (1977); la Peur en Occident (XIVe-XVIIIe siècles) : une cité assiégée (1978); Histoire vécue du peuple chrétien (prix Montyon 1980 de l’Académie française); Un chemin d’histoire (1981); le Péché et la peur (1983); le Cas Luther (1983); Ce que je crois (1985); la Première communion : quatre siècles d’histoire; les Malheurs des temps, Histoire des fléaux et des calamités en France (en coll., 1987); Rassurer et protéger (1989); l’Aveu et le pardon : les difficultés de la confession (XIIIe-XVIIIe siècles) (1990); Histoire des pères et de la paternité (en coll., 1990), la Religion de ma mère : le rôle des femmes dans la transmission de la foi (en coll., 1992), le Fait religieux (en coll., 1993), Une histoire du Paradis (tome 1, le Jardin des délices,1992, tome 2, Mille ans de bonheur , 1995), des Religions et des hommes (1997), Homo religiosus (livre d'hommage de 83 historiens français et étrangers, 1997), Entretiens sur la fin des temps (en coll., 1998), Une histoire de la Renaissance (1999), Que reste-t-il du paradis ? (2000), le Paradis (en coll., 2002), Guetter l'aurore : un christianisme pour demain (2004), le Mystère Campanella (2009, prix de la biographie 2009 du Point), A la recherche du paradis (2010), la Seconde gloire de Rome. XVe-XVIIe siècle (2013), L'Avenir de Dieu (2016); Directeur de l'édition de l'Historien et la foi (1996).
Décoration :
Commandeur de la Légion d’honneur, de l’ordre national du Mérite, des Arts et des Lettres et des Palmes académiques.
Distinctions :
Lauréat de l’Académie des sciences morales et politiques (1959), Grand prix d’histoire de l’Académie française (1968), Grand prix catholique de littérature (1977), Grand prix d’histoire de la Ville de Paris (1981), Médaille d’argent du CNRS (1962), prix Monseigneur Marcel de l’Académie française (1984) pour le Péché et la peur, Médaille d’or de la Ville de Rome (1985), prix de l’Association des écrivains croyants d’expression française (1986) pour Ce que je crois, Grand prix national d’histoire (1986), Docteur honoris causa de l'université de Sherbrooke (1986), de l'université de Porto (1990), de l'université de Liège (1992), de l'université de Deusto (San Sébastien et Bilbao) (1996), de l'université de Bucarest (Roumanie) (2011).


personnalités au profil proche de celui de Delumeau Jean (sélection automatique)

Notre application mobile

Téléphone

Ça bouge pour eux +