+ de critères

Biographie Jean Larteguy

Jean Larteguy pseudo. de OSTY (Lucien, Pierre, Jean), Homme de lettres. Décédé le 23/02/2011 (voir toutes les personnalités décédées en 2011)

LARTEGUY (Jean), pseudo. de OSTY (Lucien, Pierre, Jean), Homme de lettres.
Né le
5 septembre 1920 à Maisons-Alfort (Val-de-Marne).
Fils d'
Albert Osty, Commerçant,
et de
Mme, née Lucia Caillot.
Divorcé
de Mme, née Victoria Llanso (2 enf. : Ariane, Diane).
Mar.
en secondes noces le 13 février 1970 à Mlle Thérèse Lauriol

Etudes :
Collège Saint-François-de-Sales à Evreux, Lycée Lakanal à Sceaux, Faculté des lettres de Toulouse.
Diplômes :
Licencié ès lettres (histoire)

Carrière :
Aspirant (1939-40), Secrétaire de l’historien Joseph Calmette (1941), rejoint les Forces françaises libres (1942), Commandos d’Afrique (1943-46), Correspondant de l’Agence européenne de presse à Téhéran (1947-48), Lieutenant en Corée (1950), Correspondant de guerre en Corée (1951), en Indochine (1951-75), Grand Reporter à Paris-presse-l’Intransigeant (1951-60), Grand Reporter pour divers journaux et revues dont Paris-Match (depuis 1960).
Œuvres :
Ces voix qui nous viennent de la mer; les Jeunes du monde devant la guerre; les Ames errantes (1956); le Sahara An I (1958); les Centurions (1959); les Mercenaires (1960, ex. Du sang sur les collines (1954) remanié); les Prétoriens (1961); la Grande Aventure de Lacq (1961); le Mal jaune; Visa pour l’Iran (1962); les Baladins de la Margeride (1962, nouvelle édition remaniée en 1968); les Chimères noires (1963); le Paravent japonais (1964); les Tambours de bronze; Un million de dollars le Viet (1965); Sauveterre (1966); les Guérilleros (1967); les Murailles d’Israël (1968); les Centurions du roi David (1969); Les dieux meurent en Algérie; Si tu reviens en Margeride; Tout homme est une guerre civile (tome I : le Prêtre astronome (1970); tome II : les Libertador); Voyage au bout de la guerre (1971); Lettre ouverte aux bonnes femmes (1972); le Protecteur (théâtre; 1972); Enquête sur un crucifié (1973); Tout l’or du diable (1974); les Rois mendiants; l’Adieu à Saigon (1975); la Guerre nue (1976); Fiu-Tahiti, la Pirogue et la Bombe (en coll. avec Tila Bréaud; 1976); les Naufragés du Soleil (1978); le Cheval de Feu (1979); le Peuple de l’opium (1979); Dieu, l’Or et le Sang (1980); tome III : les Naufragés du Soleil, le Baron céleste (1981); le Commandant du nord (roman, 1982); Marco Polo, espion de Venise (1983); Liban, huit jours pour mourir (1984); l’0r de Baal (1985); Soldats perdus et Fous de Dieu (1986); l’Ombre de la guerre (1989); la Saltimbanque (1990); le Roi Noir (1991); Triple jeu, l'espion Dericourt (en coll., 1992), Mourir pour Jérusalem (1995), Traquenard (1996).
Décoration :
Chevalier de la Légion d’honneur, Croix de guerre 39-45 et des T.O.E.
Distinctions :
prix Albert-Londres (1955), prix Eve Delacroix (1960) pour les Centurions, prix Plaisir de lire (1966) pour Sauveterre.


personnalités au profil proche de celui de Larteguy Jean (sélection automatique)

Fonctions similaires

Notre application mobile

Téléphone

Ça bouge pour eux +