+ de critères

Biographie Jean-Louis Leutrat

Jean-Louis Leutrat Universitaire Décédé le 29/04/2011 (voir toutes les personnalités décédées en 2011)

Leutrat, Jean-Louis,
Universitaire.
Né le
23 avril 1941 à Vichy (Allier).
Fils de
Paul Leutrat, Inspecteur de l'enseignement,
et de
Mme, née Yvonne Roumeaux, Principal d'établissement scolaire.
Mar.
le 10 novembre 1998 à Mlle Suzanne Guigues, Universitaire (1 enf. de son premier mariage : Estelle).

Etudes :
Collège Colbert à Cholet, Lycée du Parc à Lyon, Faculté de lettres et de sciences humaines de Lyon.
Diplômes :
Agrégé de lettres modernes, Docteur d’Etat en cinéma.

Carrière :
Professeur au lycée Champollion à Grenoble (1964-66), Assistant de littérature française (1966-70), Maître assistant (1970-84), Maître de conférences (1984-85), Professeur (1985-88) en études cinématographiques à l’université de Lyon II, Professeur (1988-2000), Président (1996-2001) de l'université Paris III-Sorbonne Nouvelle, Co-directeur du Centre de recherche sur les images et leurs relations (depuis 2001), Ancien membre de la Société du dix-huitième français, de la Société française d'études américaines et de l'Association française de recherche sur l'histoire du cinéma.
Œuvres :
Jerry Lewis (en coll., 1965), Julien Gracq (1966), Le Jeune cinéma américain (en coll.,1967), Diderot (1968), direction du Cahier de l’Herne consacré à Julien Gracq (1972), Le Western (1973), édition critique de L’Oiseau blanc conte bleu de Diderot (1978), Nosferatu (en coll., 1981), L'Alliance brisée (1985), le Western : archéologie d'un genre (1987), Catalogue des films sur l’Ouest des années 1920 (1987), Kaleidoscope (1988), Des traces qui nous ressemblent, La Prisonnière du désert (1990), Les Cartes de l'Ouest (en coll., 1990), Julien Gracq (1991), Le Cinéma en perspective : une histoire (1992), La Chienne (1994), Hiroshima mon amour, Le Western, Vie des fantômes (1995), L'Homme qui tua Liberty Valance (1997), L'Autre visible (en coll., 1998), L'Année dernière à Marienbad (2000), Penser le cinéma (en coll., 2001), Jean-Daniel Pollet (en coll., 2004), Simple comme bonjour: Jean-Luc Godard (en coll., 2004), Alain Resnais: liaisons secrètes, accords vagabonds (en coll., 2006), Echos d'Ivan le Terrible (2006), Splendeurs du western (en coll., 2007), Un Autre visible (2009), Cinéma et littérature : le grand jeu (dir., 2010); nombreux articles dans des revues spécialisées.
Décoration :
Chevalier de l'ordre national du Mérite, Officier des Palmes académiques.


personnalités au profil proche de celui de Leutrat Jean-Louis (sélection automatique)

notre appli mobile

Téléphone

Ça bouge pour eux +