+ de critères

Biographie Jean-Louis Trintignant

Jean-Louis Trintignant Artiste dramatique Décédé(e) le 17/06/2022 (voir toutes les personnalités décédées en 2022)

Trintignant, Jean-Louis, Xavier,
Artiste dramatique.
Né le
11 décembre 1930 à Piolenc (Vaucluse).
Fils de
Raoul Trintignant, Industriel,
et de
Mme, née Claire Tourtin.
Mar.
en premières noces le 18 novembre 1954 à Mlle Colette Dacheville (l’actrice Stéphane Audran); en secondes noces le 11 décembre 1961 à Mlle Nadine Marquand, Réalisateur de films (3 enf. : Marie [décédée], Pauline [décédée], Vincent).

Etudes :
Lycée d’Avignon, Faculté de droit d’Aix-en-Provence, Cours Charles Dullin et Tania Balachova.

Carrière :
Artiste dramatique (depuis 1951); au théâtre : interprète A chacun selon sa faim et Marie Stuart (1951), Macbeth (1952), Jacques ou la Soumission, l’Ombre, Hamlet, la Guerre de Troie, le Timide au Palais, Bonheur, impair et passe, Deux sur la balançoire (1986), Art (1998), Poèmes à Lou (1999), Comédie sur un quai de gare (2001), la Valse des adieux (lecture, 2003), Jean-Louis Trintignant dit Guillaume Apollinaire (2004), Moins 2 et le Journal de Jules Renard (2005), Trintignant/Mille/Piazzolla (spectacle musical, 2017, 2018), Metteur en scène et Interprète de lectures (2008); au cinéma : Si tous les gars du monde et la Loi des rues (1955), Et Dieu créa la femme et Club de femmes (1956), les Liaisons dangereuses, l’Eté violent, Austerlitz et la Millième fenêtre (1959), Pleins feux sur l’assassin, Cœur battant et l’Atlantide (1960), le Jeu de la vérité, Horace 62, les Sept péchés capitaux (sketch, la Luxure) et le Combat dans l’île (1961), Il Sorpasso et Il Successo (en Italie, 1962), Château en Suède (1963), la Bonne Occase, Mata Hari, agent H 21 et Angélique marquise des anges (1964), Meurtre à l’italienne, la Longue marche, le 17e ciel et Paris brûle-t-il ? (1965), Un homme et une femme, Safari diamants et Trans-Europ-Express (1966), Mon amour, mon amour, Un homme à abattre et l’Homme qui ment (1967), les Biches et le Voleur de crimes (1968), Z, Ma nuit chez Maud, Disons un soir à diner, l’Américain et la Mort a pondu un œuf (en Italie, 1969), l’Amour à cheval (en Italie), le Voyou, le Conformiste et Si douces, si perverses (1970), Sans mobile apparent et le Grand Silence (1971), l’Attentat et la Course du lièvre à travers champs (1972), Un homme est mort, Une journée bien remplie (Auteur et Réalisateur), Défense de savoir, le Train et les Violons du bal (1973), le Mouton enragé, l’Escapade, le Secret et Glissements progressifs du plaisir (1974), le Jeu avec le feu, l’Agression, Flic Story et Il pleut sur Santiago (1975), le Voyage de noces, la Femme du dimanche et l’Ordinateur des pompes funèbres (1976), le Désert des Tartares et Repérages (1977), l’Argent des autres (1978), la Terrasse et Je vous aime (1980), Un assassin qui passe, Malevil, Passion d’amour, Une affaire d’hommes et Eaux profondes (1981), le Grand-pardon et Boulevard des assassins (1982), Vivement Dimanche et la Crime (1983), le Bon plaisir, Femmes de personne, Under Fire et Viva la vie (1984), l’Eté prochain, Partir, revenir, Rendez-vous, David, Thomas et les autres et l’Homme aux yeux d’argent (1985), un Homme et une femme : vingt ans déjà et la Femme de ma vie (1986), la Vallée fantôme et le Moustachu (1987), Bunker Palace Hôtel (1989), Merci la vie (1991), l'Instinct de l'ange (1993), Rouge et Regarde les hommes tomber (1994), Fiesta (1995), C'est jamais loin (1996), Ceux qui m'aiment prendront le train (1998), Janis et John (2003), Amour (2012, César du meilleur acteur 2013), Happy End (2017), Les Plus belles années d'une vie (2019).
Œuvres :
la Passion tranquille (en coll., 2002), Du Côté d'Uzès (entretiens, 2012).
Décoration :
Officier des Arts et des Lettres.
Distinctions :
prix d’interprétation de l’Académie du cinéma (1965) pour son rôle dans Mata Hari, agent H 21, prix d’interprétation masculine pour Z au festival de Cannes (1969), prix David de Donatello au festival de Taormina (1972).

Violon d'Ingres :
pilote automobile.


personnalités au profil proche de celui de Trintignant Jean-Louis (sélection automatique)

Notre application mobile

Téléphone

Ça bouge pour eux +