+ de critères

Biographie Jean-Luc Godard

Jean-Luc Godard Réalisateur de films Décédé(e) le 13/09/2022 (voir toutes les personnalités décédées en 2022)

Godard, Jean-Luc,
Réalisateur de films.
Né le
3 décembre 1930 à Paris 7e.
Fils de
Paul Godard, Médecin,
et de
Mme, née Odile Monod.
Mar.
en premières noces le 2 mars 1961 à l’actrice Anna Karina; en secondes noces le 21 juillet 1967 à Mlle Anne Wiazemsky, petite-fille de François Mauriac (voir W.W. in France, 49e éd.).

Etudes :
Collège de Nyon, Lycée Buffon et Faculté des lettres de Paris.

Carrière :
Journaliste et Critique cinématographique à la Gazette du cinéma puis aux Cahiers du cinéma (1949), voyage à travers l’Amérique du Nord et du Sud (1951), tourne son premier court métrage en Suisse : Opération Béton (1954) puis Une femme coquette (1955), à nouveau, Collaborateur aux Cahiers du cinéma (1956) et à Arts, Réalisateur des courts métrages : Tous les garçons s’appellent Patrick (scénario d’Eric Rohmer) (1957), Charlotte et son Jules (auteur du scénario) et Une histoire d’eau (scénario de François Truffaut) (1958), De l'origine du XXIe siècle (2000); Réalisateur de longs métrages (depuis 1959) : A bout de souffle (1959, prix Jean Vigo et Prix de la meilleure mise en scène au Festival de Berlin 1960), le Petit Soldat (1960), Une femme est une femme (Prix spécial du jury au Festival de Berlin 1961), les Sept péchés capitaux (sketch : la Paresse) (1961), Vivre sa vie (Prix spécial du jury au Festival de Venise 1962, Prix des critiques allemande et japonaise pour le meilleur film étranger 1962-1963), Rogopage (sketch : le Nouveau Monde) (1962), les Carabiniers, les Plus belles escroqueries du Monde (sketch : le Grand escroc) et le Mépris (1963), Bande à part, Paris vu par... (sketch : Montparnasse-Levallois) et Une femme mariée (1964), Alphaville et Pierrot le fou (1965), Masculin-Féminin, Made in USA, Deux ou trois choses que je sais d’elle (prix Marilyn Monroe 1966) et l’Amour à travers les âges (sketch : Anticipation) (1966), la Chinoise (Prix spécial au Festival de Venise), Week-end et Loin du Vietnam (1967), Un de plus (1968), la Contestation (sketch : l’Amour) et Luttes en Italie (1970), Ici et ailleurs (1976), Tout va bien (coréalisation, 1972), Moi je (1974), Comment ça va ? (1975), Sauve qui peut (la vie) (1980), Passion (1982), Prénom Carmen (1983, Lion d’or du festival de Venise 1983), Je vous salue Marie et Détective (1985), Soigne ta droite (Prix Louis Delluc 1987), Aria (coréalisation, 1987), Nouvelle vague (1990), Hélas pour moi (1993), JLG-JLG (1995), For ever Mozart (1996), Eloge de l'amour (2001), King Lear (réalisation et interprétation, 2002), Notre musique (2004), Film socialisme (2010), 3x3D (documentaire), Adieu au langage (Prix du jury du Festival de Cannes 2014, Meilleur film de la National Society of Film Critics 2014), les Ponts de Sarajevo (co-réalisateur du documentaire) (2014), Grandeur et décadence d'un petit commerce de cinéma (2017); Interprète les films Après la réconciliation (2000), le Vivarium (2007), le documentaire Morceaux de conversations avec Jean-Luc Godard (2009); à la télévision : Réalisateur du Gai savoir (1968), Grandeur et décadence d’un petit commerce de cinéma (1986); Membre du Conseil supérieur de la langue française (1989).
Œuvres :
Introduction à une véritable histoire du cinéma (essai, 1980), Histoire(s) du cinéma (4 vol., 1998), Jean-Luc Godard par Jean-Luc Godard (tome I : 1950-1984, tome II : 1984-1998, 1998).
Décoration :
Chevalier de l’ordre national du Mérite.
Distinctions :
Grand prix national du cinéma (1982), César d’honneur (1987 et 1998), prix de philosophie Adorno (1995), Grand prix national de la culture (1999), Praemium Imperiale décerné par la Japan Art Association (cinéma) (2002), Oscar d'honneur pour l'ensemble de son œuvre (2010).


personnalités au profil proche de celui de Godard Jean-Luc (sélection automatique)

Études similaires

Notre application mobile

Téléphone

Ça bouge pour eux +