+ de critères

Biographie Jean Rouch

Jean Rouch Chercheur scientifique, Ethnographe, Cinéaste. Décédé le 18/02/2004 (voir toutes les personnalités décédées en 2004)

ROUCH (Jean, Pierre), Chercheur scientifique, Ethnographe, Cinéaste.
Né le
31 mai 1917 à Paris 14e.
Fils du
commandant Jules Rouch, Océanographe, Ancien directeur du Musée océanographique de Monaco,
et de
Mme, née Lucienne Gain.
Veuf
de Mme, née Jane Margareth George

Etudes :
Lycée Henri-IV à Paris, Ecole nationale des ponts et chaussées, Faculté des lettres de Paris.
Diplômes :
Docteur ès lettres, Ingénieur civil des ponts et chaussées

Carrière :
Ingénieur au Niger (1941), puis carrière consacrée à l’exploration, à l’ethnographie et à la réalisation de films cinématographiques, première descente du Niger en pirogue, de sa source à son embouchure avec Jean Sauvy et Pierre Ponty (1946-47), exploration solitaire à cheval de la boucle du Niger (1948-49) et réalisation des films Magiciens noirs, Initiation à la danse des possédés et Circoncision (grand prix du Festival du film maudit, Biarritz 1949), réalisation (1950-51) de Cimetières dans la falaise, les Hommes qui font la pluie, Bataille sur le grand fleuve (tous trois montés ultérieurement en un seul film de long métrage les Fils de l’eau ), Chronique d’un été (en coll., 1960-61), Jaguar et les Maîtres fous (grand prix du Festival de Venise, 1957), Moi, un noir (prix Louis Delluc, 1958), la Pyramide humaine (1959-60), la Punition (1963), Monsieur Albert, prophète, Ceux qui parlent français (court métrage en coll., prix spécial au Festival de Venise, 1963), la Chasse au lion, à l’arc et aux flèches (primé au Festival du film documentaire de Venise, 1965), Petit à petit (1971); Coréalisateur (avec Claude Chabrol, Jean-Luc Godard, Eric Rohmer et Jean Douchet) de Paris vu par... (1965), Coréalisateur de l’An 01 (1972) et de Cocorico (1975), Réalisateur de Babatou (long métrage, 1976), Dionysos (1984), Enigma (1986), Bac ou mariage (1988), Liberté, égalité, fraternité... et puis après (1990), Madame l'eau (1992), la Vache merveilleuse (1995), Moi fatigué debout, moi couché (1997), Maître de recherche (1960) puis Directeur de recherche (1966) au Centre national de la recherche scientifique, Secrétaire général (1952) du Comité du film ethnographique devenu (1972) Comité international des films de l’Homme, Président (1987-91) puis Administrateur de la Cinémathèque française; publications : les Songhay, Religion et Magie des Songhay, Histoire des Songhay.
Décoration :
Officier de la Légion d’honneur, Croix de guerre 39-45, Officier des Arts et des Lettres.
Distinctions :
Docteur honoris causa de l'Université de Leyden (Pays-Bas) (1980) et de l'Université de Californie du sud (Etats-Unis) (1988), prix de la Critique au Festival de Cannes (1961), grand prix de la Fondation Florence Gould (1988), prix de l'American Anthropological Association (1991), prix international de la Paix (Berlin, 1993), prix BBC (Londres, 1994).


personnalités au profil proche de celui de Rouch Jean (sélection automatique)

Fonctions similaires

Entreprises similaires

Notre application mobile

Téléphone

Ça bouge pour eux +