+ de critères

Biographie Jeanne Moreau

Jeanne Moreau Artiste dramatique, Membre de l'Institut Décédé le 31/07/2017 (voir toutes les personnalités décédées en 2017)

Moreau, Jeanne,
Artiste dramatique, Membre de l'Institut.
Née le
23 janvier 1928 à Paris 10e.
Fille d'
Anatole-Désiré Moreau, Restaurateur,
et de
Mme, née Kathleen Buckley.
Mar.
en premières noces le 27 septembre 1949 à Jean-Louis Richard, Comédien et Metteur en scène (1 enf. : Jérôme); en secondes noces le 8 février 1977 à William Friedkin, Metteur en scène.

Etudes :
Collège Edgar-Quinet à Paris.
Diplômes :
Bachelière.

Carrière :
Auditrice au Conservatoire national d'art dramatique (classe de Denis d'Inès) (1946), Pensionnaire de la Comédie-Française (1948-52), Rédactrice en chef du magazine audiovisuel In (1971-72), Présidente du Festival de Cannes et du Festival international du film de Paris (1975), Présidente de l'Académie des arts et techniques du cinéma (1986), Présidente de la commission des avances sur recettes du Centre national de la cinématographie (CNC) (1993-94), Membre de l'Institut de France (Académie des beaux-arts) (depuis 2000), Membre du jury du prix Décembre (depuis 2001), Présidente du Festival international du film de Marrakech (2002), Administrateur de la Cinémathèque française (depuis 2003); au théâtre : Membre de la troupe du Théâtre national populaire (1953), interprète : le Prince de Hombourg, Nucléa, l'Heure éblouissante, la Machine infernale, Pygmalion, la Chatte sur un toit brûlant, la Bonne soupe, la Chevauchée sur le lac de Constance (1973), Lulu (1976), l'Intoxe (1980, prix Brigadier 1980), le Récit de la servante Zerline (1986, prix de la meilleure actrice du Syndicat de la critique 1987, Molière de la meilleure comédienne 1988), la Célestine (1989), Quartett (2008), la Guerre des fils de lumière contre les fils des ténèbres (2009), Co-adaptatrice et Metteur en scène de la pièce Un trait de l'esprit (2000), Co-metteur en scène de l'opéra Attila de Verdi à l'Opéra Bastille (2001); au cinéma, interprète : Dernier amour (1948), Meurtres (1950), l'Homme de ma vie (1951), Il est minuit Dr Schweitzer (1952), Julietta, Touchez pas au grisbi, Dortoir des grandes (1953), les Intrigantes, la Reine Margot (1954), les Hommes en blanc, Gaz Oil, M'Sieur La caille (1955), le Salaire du péché, Jusqu'au dernier (1956), les Louves, l'Etrange Mr Steve, Trois jours à vivre, Echec au porteur, Ascenseur pour l'échafaud (1957), le Dos au mur, les Amants (1958), les Liaisons dangereuses, le Dialogue des Carmélites (1959), Moderato Cantabile, la Nuit (en Italie), Cinq femmes marquées (en Italie), Adua et ses compagnes (en Italie) (1960), Jules et Jim (1961), Eva, la Baie des anges, le Procès (1962), Peau de banane, le Feu follet, Dragées au poivre (1963), le Journal d'une femme de chambre, le Train, Mata-Hari, Agent H 21 (1964), Viva Maria (1965), Mademoiselle Falstaff, l’Amour à travers les âges, le Marin de Gibraltar, le Plus vieux métier du monde (1966), la Mariée était en noir (1967), la Grande Catherine (1968), le Corps de Diane (1969), le Dernier Nabab (1970), Une histoire immortelle (participation à un court métrage réalisé par Orson Welles), Monte Walsh (aux Etats-Unis, 1971), Comptes à rebours, l’Humeur vagabonde (1971), Chère Louise (1972), Nathalie Granger (1973), la Race des seigneurs, les Valseuses (1974), Jeanne la française, le Jardin qui bascule, Souvenirs d'en France, Hu-Man (1975), Lumière, Monsieur Klein, le Petit théâtre de Jean Renoir (1976), Plein Sud (1981), Mille milliards de dollars, Au-delà de cette limite votre billet n’est plus valable, Querelle, la Truite (1982), le Paltoquet, Sauve-toi Lola (1986), le Miraculé, la Nuit de l'océan (1987), Jour après jour, Nikita, Alberto express (1989), Anna Karamazoff (1989-90), la Femme fardée (1990), la Vieille qui marchait dans la mer (1991, César 1992 de la meilleure actrice), Jusqu'au bout du monde, le Pas suspendu de la cigogne (1991), A demain (1992), les Cents et une nuits, Par-delà les nuages (1995), la Propriétaire (1996), Un amour de sorcière (1997), A tout jamais (une histoire de Cendrillon) (1999), Lisa (2001), Cet amour-là (2002), Akoibon et le Temps qui reste (2005), Plus tard tu comprendras (2007), Désengagement (2008), Visage (2009), Gebo et l'ombre et Une Estonienne à Paris (2012); à la télévision, interprète : Jeanne Moreau super Star (1975), le Tiroir secret (1986), Ennemonde (1988, 3 programmes pour la télévision japonaise), Un certain jour de juin (1993), la Grande Catherine (1995), Balzac et Zaïde, un petit air de vengeance (1999), les Misérables (2000), les Parents terribles (2003), les Rois maudits (2005), Sous les vents de Neptune (2006), Château en Suède, Jeanne M., côté cour, côté cœur et Jeanne Moreau, conversation (2008); chansons : Interprète notamment le Temps s'envole, J'ai la mémoire qui flanche, Moi je préfère, la Peau, Léon, le Tourbillon (du film Jules et Jim), Jeanne chante Jeanne, Parlez-moi de moi; albums : Jeanne Moreau, l'album collection (2000), le Condamné à mort (avec Etienne Daho) et sur scène au Théâtre de l'Odéon (2010), à la Salle Pleyel (2011).
Décoration :
Officier de la Légion d'honneur, Commandeur de l'ordre national du Mérite et des Arts et des Lettres.
Distinctions :
Prix de l'interprétation féminine du festival de Cannes (1960), prix Orange (1972), César d'honneur (1995), Fellowship de la British Academy Craft (1996), Prix européen du cinéma (Berlin, 1997), Oscar d'honneur (Hollywood, 1998), Ours d'or au Festival international du film de Berlin (2000), Lauréate du prix Grand Siècle Laurent-Perrier (2008).

Distraction :
lecture.


personnalités au profil proche de celui de Moreau Jeanne (sélection automatique)

Notre application mobile

Téléphone

Ça bouge pour eux +