+ de critères

Biographie Julien Gracq

Julien Gracq pseudo. de POIRIER (Louis), Homme de lettres, Universitaire Décédé le 22/12/2007 (voir toutes les personnalités décédées en 2007)

GRACQ (Julien), pseudo. de POIRIER (Louis), Homme de lettres, Universitaire.
Né le
27 juillet 1910 à Saint-Florent-le-Vieil (Maine-et-Loire).
Fils d'
Emmanuel Poirier, Commerçant,
et de
Mme, née Alice Belliard

Etudes :
Lycée de Nantes, Lycée Henri-IV à Paris, Ecole normale supérieure, Ecole libre des sciences politiques.
Diplômes :
Agrégé d’histoire

Carrière :
Professeur d’histoire aux lycées de Quimper (1937-39), de Nantes (1937-38), d'Amiens (1941-48) puis au lycée Claude-Bernard à Paris (1948).
Œuvres :
Au château d'Argol (1938), Un beau ténébreux (1945), Liberté grande (1947), André Breton, quelques aspects de l'écrivain (essai, 1948), le Roi pêcheur (théâtre, 1949), la Littérature à l’estomac (essai, 1950), le Rivage des Syrtes (prix Goncourt 1951, refusé par l’auteur), Penthésilée (trad., 1954), Un balcon en forêt (1958, réédition illustrée 1974), Préférences (recueil de critiques, 1961), Lettrines (essai, 1967), la Presqu’île (nouvelles, 1970), Lettrines II (1974), les Eaux étroites (1976), En lisant, en écrivant (1981), la Forme d’une ville (1985), Autour des sept collines (1988), édition de ses œuvres complètes dans la Pléiade (1989), Carnets du grand chemin (1992), Entretiens (2002).


Notre application mobile

Téléphone

Ça bouge pour eux +