+ de critères

Biographie Louis Derbré

Louis Derbré Sculpteur Décédé le 03/08/2011 (voir toutes les personnalités décédées en 2011)

Derbré Louis,
Sculpteur.
Né le
16 novembre 1925 à Montenay (Mayenne).
Fils de
Jean-Marie Derbré, Cultivateur,
et de
Mme, née Marie Cousin.
Mar.
le 5 avril 1945 à Mlle Antoinette Cabrol (1 enf. : Mireille [Mme Mireille Derbré])

Etudes :
Ecole primaire d’Ernée

Carrière :
Cultivateur (1937-45), Manœuvre dans une maison d’édition d’art religieux (1945-57), Sculpteur et Fondeur (depuis 1948), Assistant du sculpteur Gilioli (1956-59); expositions collectives : Ecole nationale supérieure des beaux-arts (1955), galerie Hervé Odermatt (Rodin, Maillol et Derbré) (1962), Biennale d’Anvers (1965), Formes nouvelles, Salon de la Jeune Sculpture, Salon des Indépendants, Salon d’Automne, Formes humaines; expositions personnelles : à Paris, galeries Hervé Odermatt (1965), Katia Granoff (1971) et Artcurial (1976, 1979), à Montréal (Canada) (1967), à Oslo (Norvège), Tokyo (Japon), Rio de Janeiro (Brésil) et Abidjan (Côte-d’Ivoire) (1972-74), à Djakarta (Indonésie) (1978), place Vendôme à Paris puis à Laval et Rennes (2000), au centre de Montélimar puis à l'espace Châtelet Victoria à Paris (2001); participation au Groupe des Neuf (la Coupole,1992), création de l'Espace culturel Louis Derbré, comprenant un théâtre, une fonderie d'art et un centre de formation aux métiers d'art (1992).
Œuvres :
en bois, granit ou bronze : la Rencontre, Saint-Ignace, les Vacances (1962), la Terre (Tokyo, Paris, 1972), l’Espace, l’Arc, la Falaise, la Gorge, les Adolescents (1976), le Souffle, la Prairie, l’Etoile (Clichy, 1982), Georges Pompidou (Champs-Elysées, Paris, 1984), la Respiration humaine (1987), La Bête (1990), La Dame (1991), Orgues (1992) à Arcueil, La colonne (laboratoires Beecham) (1992), Mémorial de la Paix à Hiroshima (Japon) (1997); un livre : Derbré, de terre et de bronze (en coll., 1998).
Décoration :
Chevalier de la Légion d'honneur et de l'ordre national du Mérite, Officier des Arts et des Lettres.
Distinctions :
prix Fénéon (1951), Prix national (décerné par l’Ecole nationale supérieure des beaux-arts, 1953)

Sports : voile, golf, chasse.


notre appli mobile

Téléphone

Ça bouge pour eux +