+ de critères

Biographie Louis Pichon

Louis Pichon Général (C.R.). Décédé le 14/10/2002 (voir toutes les personnalités décédées en 2002)

PICHON (Louis, Paul, Marie), Général (C.R.).
Né le
8 octobre 1916 à Paris 14e.
Fils de
Jules Pichon, Officier,
et de
Mme, née Thérèse Boissonnet.
Veuf
de Mme née Thérèse Barazer de Lannurien (8 enf. : Marie-France [Mme Jacques Rousseau], Brigitte, Louis-Gabriel, Anne [Mme Pierre-Yves Harang], Dominique [Mme Marc Bréhon], Bénédicte [décédée], Hervé, Pascale [Mme Jean-Luc Robiez])

Etudes :
Lycée de Constantine, Lycée Buffon à Paris, Prytanée militaire de La Flèche.
Diplômes :
Breveté d’études militaires supérieures

Carrière :
Elève de l’Ecole spéciale militaire de Saint-Cyr (1936-38), Sous-lieutenant au 1er régiment de hussards à Tarbes (1938), au 39e groupe de reconnaissance d’infanterie en Lorraine (1939-40), Lieutenant (1940), au 1er régiment de spahis marocains en Syrie et au Maroc (1940-42), Instructeur à l’Ecole spéciale militaire d’Aix-en-Provence (1942-43), évadé de France (1943), Instructeur à l’Ecole des cadets de la France libre en Grande-Bretagne, Capitaine (1944), débarquement en Provence avec le 3e régiment de chasseurs d’Afrique (1944), Commandant d’un peloton de chars du 3e régiment de chasseurs d’Afrique puis Officier de renseignement de ce régiment pendant la campagne de France (1943-45), Instructeur à l’Ecole de cavalerie de Saumur (1945-46), Commandant d’escadron au 2e régiment de spahis en Allemagne (1947-49), Chef du 3e bureau de la 5e division blindée en Allemagne (1951-54), Chef d’escadron (1953), à l’Ecole supérieure de guerre (1954-56), à l’inspection de l’arme blindée et de la cavalerie (1956-57), au 16e régiment de dragons en Algérie (1957-59), Lieutenant-colonel (1959), à l’état-major particulier de la présidence de la République (1959-61), commandant le 3e régiment de chasseurs d’Afrique (1961-62), Colonel (1962), Général de brigade (1968), commandant la 10e brigade mécanisée à Reims (1968), deuxième adjoint du général commandant les forces françaises à Baden-Baden en Allemagne puis Adjoint au général commandant la 1ere division et la zone de stationnement Nord à Trèves (1970), Général de division (1972), commandant la 7e division (1971-72), Adjoint au général commandant le 1er corps d’armée (1973), commandant le 1er corps d’armée à Nancy (1973), Général de corps d’armée (1974), Conseiller du gouvernement pour la défense et mis à la disposition du ministre de la Défense (1975), 2e section du cadre des officiers généraux (depuis 1976), Maire de Treflez (1981).
Décoration :
Commandeur de la Légion d’honneur

Sports :
Champion de France de pentathlon moderne (1939, 1946 et 1947), participation aux jeux olympiques de Londres (1948), équitation, escrime.


personnalités au profil proche de celui de Pichon Louis (sélection automatique)

Fonctions similaires

Notre application mobile

Téléphone

Ça bouge pour eux +