+ de critères

Biographie Marcel Bigeard

Marcel Bigeard Général (C.R.), Ancien ministre, Ancien député Décédé le 18/06/2010 (voir toutes les personnalités décédées en 2010)

BIGEARD (Marcel, Maurice), Général (C.R.), Homme politique.
Né le
14 février 1916 à Toul (Meurthe-et-Moselle).
Fils de
Charles Bigeard, Mécanicien à la SNCF,
et de
Mme, née Sophie Ponsot.
Mar.
le 6 janvier 1942 à Mlle Gaby Grandemange (1 enf. : Marie-France)

Etudes :
Ecole supérieure de Toul.
Diplômes :
Brevet élémentaire

Carrière :
Employé de banque à la succursale de Toul de la Société générale (1930-36), Sous-officier dans l’infanterie de forteresse puis dans les corps francs (1939-40), blessé, prisonnier (juin 1940), évadé (novembre 1941), engagé dans les troupes coloniales au Sénégal, parachuté en France comme Chef de mission (juillet 1944), Capitaine (1945), commandant l’Ecole des cadres d’Arcachon, commandant une compagnie du 23e régiment d’infanterie coloniale au Tonkin (1946-47) puis une compagnie parachutiste du 3e bataillon thaï (1948-51), commandant le 6e bataillon parachutiste (1952-54), Lieutenant-colonel (1954), 6 mois de captivité après la chute de Dien-Bien-Phu (1954), Ecole supérieure d’état-major à Paris (1955) puis campagnes en Algérie; Colonel, commandant le 3e régiment de parachutistes coloniaux (1956-58), Chef de secteur opérationnel en Algérie (1959-60), commandant le 6e régiment inter-armes d’outre-mer en Centre-Afrique (1960-63), Auditeur libre à l’Ecole supérieure de guerre (1963), commandant la 25e brigade aéroportée à Pau (1964) puis la 20e brigade aéroportée à Toulouse (1966), Général de brigade (1967), Adjoint au général commandant supérieur des forces françaises du point d’appui de Dakar (1968-70), à la disposition du chef d’état-major de l’armée de terre (1970), Général de division (1971), Commandant supérieur des forces françaises du sud de l’océan Indien (1971-73), Adjoint au général gouverneur militaire de Paris (1973), Général de corps d’armée (1974), commandant la 4e région militaire à Bordeaux (1974), Secrétaire d’Etat auprès du ministre de la Défense (cabinet Jacques Chirac remanié, 31 janvier 1975), démissionnaire (août 1976), Député de la Meurthe-et-Moselle (5e circ. : Toul) (1978-88), apparenté au groupe Union pour la démocratie française, Président de la commission de la défense nationale de l’Assemblée nationale (1978-81).
Œuvres :
Contre-Guerilla (1957), Aucune bête au monde (1959), Piste sans fin (1963), Pour une parcelle de gloire (1975, rééd. 1997), De la jungle à la brousse (1994), Ma guerre d'Indochine (1994), Ma guerre d'Algérie (1995), France, réveille-toi ! (1997), Lettres d'Indochine (tome I, 1998, tome II, 1999), le Siècle des héros (2000), J'ai mal à la France (2001), Crier ma vérité (2002), Adieu ma France (2006).
Décoration :
Grand-croix de la Légion d’honneur, Croix de guerre 39-45 et des T.O.E. (25 fois cité pour la Croix de guerre, 5 fois blessé), Médaille de la Résistance, Médaille des évadés, Distinguished Service Order, Grand-croix des Mérites malgache, sénégalais et comorien.
Distinctions :
Citoyen d’honneur de la ville de Saïda (1960).


personnalités au profil proche de celui de Bigeard Marcel (sélection automatique)

Entreprises similaires

Notre application mobile

Téléphone

Ça bouge pour eux +