+ de critères

Biographie Marcel Maréchal

Marcel Maréchal Artiste dramatique, Metteur en scène Décédé(e) le 12/06/2020 (voir toutes les personnalités décédées en 2020)

Maréchal, Marcel, Louis-Noël,
Artiste dramatique, Metteur en scène.
Né le
25 décembre 1937 à Lyon 4e.
Fils de
Georges Maréchal, Employé dans les transports routiers,
et de
Mme, née Marie-Louise David.
Mar.
le 27 octobre 1969 à Mlle Lucienne Proby (2 enf. : Mathias, Laurence).

Etudes :
Institut Notre-Dame des Minimes, Lycée Ampère et Jean Perrin, Faculté de droit et de sciences économiques à Lyon.

Carrière :
Surveillant aux lycées Ampère et Chaponay à Lyon (1957-62), Fondateur de la compagnie des Comédiens du Cothurne (1958-60), Directeur du théâtre du Cothurne (1960-68), du théâtre du Huitième à Lyon (1968-75), Créateur et Directeur du Nouveau théâtre national de Marseille (1975-81), du théâtre national de Marseille La Criée (1981-94), Directeur du théâtre du Rond-Point Renaud-Barrault (1995-2000), du centre d'art dramatique national les Tréteaux de France (2001-11) à Paris, Fondateur du festival de Sail-sous-Couzan, du festival théâtral de Figeac (2001), Créateur de la compagnie Marcel Maréchal (2011); principaux rôles et mises en scène : la Moscheta, la Nuit a sa clarté, l'Azote, l'Amant militaire et Devant la porte (1963), Cavalier seul (1964), Badadesques (1965), Capitaine Bada et Elocoquente (1966), Cripure (1967); réalisations de la Poupée (1968), la Mort de Danton, la Paix et le Sang (1969-70), Fin de partie et Roméo et Juliette (1971), Fracasse et l'Homme aux sandales de caoutchouc (1972), Maître Puntila et son valet Matti (1973); reprise de Cavalier seul (1973), création de Hölderlin au festival d'Avignon (1974), mise en scène de la Célestine à la Comédie française et Une anémone pour Guignol (1975), Falstafe (1976), Elizabeth (1977), le Malade imaginaire et Cripure (1978), Opera parle et Graal Théâtre (1980), le Fleuve rouge et Carmen (1981), la Vie de Galilée (1982), les Trois mousquetaires (1983 et 1999), Dylan et les Grandes journées du père Duchesne (1983), Lettres d'une mère à son fils (1983 et 2000), l'Arbre de mai et le Roi Lear (1984), Question de géographie (au théâtre de Marseille, 1984, au théâtre de l’Odéon à Paris, 1986), la Puce à l'oreille (1985 et 2004), Glengarry Glen Ross (à Marseille) et les Trois mousquetaires (à Shanghaï [Chine]) (1985), Californie, paradis des morts de faim, American Buffalo et Capitaine Bada (1986), Capitaine Fracasse (1987), l'Ecole des femmes (Molière du meilleur spectacle de décentralisation), Don Juan et Jock (1988), Cripure (1990), Maître Puntila et son valet Matti (1990, 1992, Molière 1992), les Prodiges (1992), la Cerisaie (Molière 1993), Opéra de l'Arbre de mai, Filumena Marturano, les Prodiges et le Malade imaginaire (1993), Falstafe (1994), les Coûfontaine (l'Otage, le Pain dur, le Père humilié) (1995), Quoat-Quoat et En attendant Godot (1996), les Enfants du paradis et les Prodiges (1997), Amphitryon et Tchin Tchin (1998), Rêver peut-être (1999), Glengarry Glen Ross (2000), l'Ecole des femmes (2001), Ruy Blas (2002), la Puce à l'oreille (2003), George Dandin (2004), Un rêve de théâtre (2006), Ego Hugo (2007), les Caprices de Marianne (2008), le Bourgeois gentilhomme (2010-11 et 2012), Oncle Vania (2010), le Cavalier seul (2014); interprète la Maison du peuple (1999), Karma (2000), Audiberti & fils (2006), George Dandin (2007), Cher menteur (2012), le Mal court (2013), Opus cœur (2015), Pierre-Auguste Renoir, mon père (lecture seul en scène, 2019); participe aux festivals des Nuits de Bourgogne et d'Avignon (1973-74), tournées en URSS (1974 et 1979), Amérique du Sud, Roumanie, Allemagne de l'Est, Italie, Chine, Japon; Interprète à la télévision : Cripure, Shakespeare à Couzan, le Sang, la Moscheta, Fracasse, Une anémone pour Guignol et Graal-théâtre (1974), le Fleuve rouge, les Trois mousquetaires, Dylan, 10 petites bougies noires, le Juge Fontanes, Navarro, Commandant Nerval et la Femme du boulanger (1998); au cinéma : I comme Icare, Instincts de femme et Il y a maldonne (1988), Tcha tcha mambo (1995).
Œuvres :
la Mise en théâtre (1974), Une anémone pour Guignol (1975), les 3 Mousquetaires (1983), l'Arbre de mai (théâtre, 1984), les Lettres d'une mère à son fils (1985), Capitaine Fracasse (1998), la Très mirifique époquée Rabelais (2005), Conversations avec Marcel Maréchal (en coll.), Une anémone pour guignol, Un colossal enfant, Rhum limonade.
Décoration :
Chevalier de la Légion d’honneur et de l’ordre national du Mérite, Commandeur des Arts et des Lettres.
Distinctions :
prix de la Critique dramatique (1969 et 1983), prix Terenzio (Italie) du meilleur acteur étranger (1971).


Notre application mobile

Téléphone

Ça bouge pour eux +