+ de critères

Biographie Michel Déon

Michel Déon Homme de lettres, Membre de l´Académie française Décédé le 28/12/2016 (voir toutes les personnalités décédées en 2016)

Déon, Michel,
Homme de lettres, Membre de l’Académie française.
Né le
4 août 1919 à Paris 11e.
Fils de
Paul Déon, Fonctionnaire,
et de
Mme, née Alice de Fossey.
Mar.
le 15 mars 1963 à Mme Chantal Renaudeau d’Arc (2 enf. : Alice, Alexandre).

Etudes :
Lycée Janson-de-Sailly et Faculté de droit de Paris.

Carrière :
Journaliste à l'Action française, à Marie-Claire, etc. (1942-56), Editeur, puis se consacre uniquement à ses œuvres, Membre de l'Académie française (élu le 8 juin 1978 au fauteuil de Jean Rostand), Membre associé de l'Académie des sciences du Portugal, section lettres (1993).
Œuvres :
Je ne veux jamais l'oublier (1950), la Corrida (1952, rééd. 1979), le Dieu pâle (1954), les Trompeuses Espérances (1956), Tout l'amour du monde, Lettre à un jeune Rastignac (1956), les Gens de la nuit (1958), la Carotte et le Bâton (1960), le Balcon de Spetsaï (1961), le Rendez-vous de Patmos (1965), Mégalonose, Un parfum de jasmin (1967), les Poneys sauvages (1970), Un taxi mauve (1973), le Jeune homme vert (1975), Thomas et l'infini (livre pour enfants avec des illustrations d'Etienne Delessert, 1975), les Vingt ans du jeune homme vert (1976), les Chevaux de Haddelsey, Un déjeuner de soleil (1981), Louis XIV par lui même (1983), Je vous écris d'Italie (1984), 100 ans d'automobile française (en coll., 1984), Bagage pour Vancouver (1985), la Montée du soir (1987), Ma vie n'est plus un roman (pièce de théâtre, 1989), Un Souvenir (1990), les Trompeuses espérances (1991), le Prix de l'amour (1992), Ariane ou l'oubli (pièce de théâtre, 1992), Pages grecques (1993), Parlons en... (conversation avec Alice Déon, 1993), Une longue amitié (1995), Je me suis beaucoup promené (1995), la Cour des grands (1996), Madame Rose et Pages grecques (1998), Pages françaises (1999), Taisez-vous... j'entends venir un ange (2001), Mentir est tout un art (2002), la Chambre de ton père (2004), Cavalier, passe ton chemin...(2005), Œuvres (2006), Lettres de château (2009).
Décoration :
Commandeur de la Légion d’honneur, Officier des Arts et des Lettres.
Distinctions :
prix Interallié (1970) pour les Poneys sauvages, grand prix du Roman de l'Académie française (1973) pour Un taxi mauve, prix des Maisons de la presse pour Je vous écris d'Italie (1984), Grand prix Jean Giono pour l'ensemble de son œuvre (1996), Docteur honoris causa des universités d'Irlande et de l'université d'Athènes.

Collections
de livres et de peintures modernes.
Sport :
natation.


personnalités au profil proche de celui de Déon Michel (sélection automatique)

Notre application mobile

Téléphone