+ de critères

Biographie Michel Serrault

Michel Serrault Artiste dramatique. Décédé le 29/07/2007 (voir toutes les personnalités décédées en 2007)

SERRAULT (Michel, Lucien), Artiste dramatique.
Né le
24 janvier 1928 à Brunoy (Essonne).
Fils de
Robert Serrault, Représentant,
et de
Mme, née Adeline Foulon.
Mar.
le 27 janvier 1958 à Mlle Juanita Peyron (2 enf. : Caroline [décédée], Nathalie)

Etudes :
Petit Séminaire de Conflans, Centre du spectacle de la rue Blanche à Paris

Carrière :
Chansonnier et Artiste dramatique; Interprète au théâtre : l'Ami de la famille, Pour avoir Adrienne, le Train pour Venise, Sacré Léonard, Quand épousez-vous ma femme ? et Monsieur Dodd (1965), Opération Lagrelèche (1966), Gugusse (1968), le Vison voyageur et les Bonshommes (1970), le Tombeur (1972), la Cage aux folles (1973) au théâtre du Palais-Royal, l'Avare (1986), Knock (1992); au cinéma : les Diaboliques, Cette sacrée gamine, le Naïf aux quarante enfants, Clara et les Méchants, le Repos du guerrier, la Belle Américaine, Clémentine chérie, la Gamberge, Ah les belles bacchantes, Bébert et l'Omnibus, Carambolages, Comment trouvez-vous ma sœur ?, Des pissenlits par la racine, Jaloux comme un tigre, Moi et les hommes de plus de 40 ans, la Bonne occase, Cent briques et des tuiles, Quand passent les faisans (1965), le Roi de cœur et le Caïd de Champignol (1966), le Fou du labo 4 et les Compagnons de la marguerite (1967), A tout casser et Ces messieurs de la famille (1968), Appelez-moi Mathilde ! et Un merveilleux parfum d'oseille (1969), la Liberté en croupe, le Cri du cormoran le soir au-dessus des jonques, le Viager et Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil (1972), Moi y'en a vouloir des sous, la Belle affaire, le Grand bazar, les Gaspards, les Chinois à Paris, la Main à couper et la Gueule de l'emploi (1973), Ce n'est pas parce qu'on a rien à dire qu'il faut fermer sa gueule et Un linceul n'a pas de poche (1974), l'Ibis rouge et Opération Lady Marlène (1975), la Situation est grave mais pas désespérée (1976), la Cage aux folles et l'Argent des autres (1978), la Gueule de l'autre et le Coucou (1979), la Cage aux folles II (César du Meilleur acteur et prix Donatello), Malevil (1980), Nestor Burma détective de choc et Garde à vue (César du Meilleur acteur 1982) (1981), les Fantômes du chapelier, Deux heures moins le quart avant Jésus-Christ et Mortelle randonnée (1982), le Bon Plaisir et A mort l'arbitre (1983), le Bon roi Dagobert et les Rois du gag (1984), On ne meurt que deux fois (prix Georges Chamara 1986), la Cage aux folles III et Mon beau-frère a tué ma sœur (1985), le Miraculé (1987), Ennemis intimes, En toute innocence, Bonjour l'angoisse et Ne réveillez pas un flic qui dort (1988), Comédie d'amour, Joyeux Noël et Bonne année (1989), Docteur Petiot (1990), la Vieille qui marchait dans la mer (1991), Ville à vendre et Vieille canaille (1992), Bonsoir (1994), le Bonheur est dans le pré et Nelly et M. Arnaud (César du meilleur acteur et prix Pierre Bellan du meilleur premier rôle masculin 1996) (1995), Artemisia, Rien ne va plus et le Comédien (1997), les Enfants du marais (1999), le Monde de Marty, le Libertin et les Acteurs (2000), Belphégor (le fantôme du Louvre) et Une hirondelle a fait le printemps (2001), la Folie des hommes et le Papillon (2002), 24 heures de la vie d'une femme et le Furet (2003), Albert est méchant et Ne quittez pas ! (2004), Grabuge (2005), les Enfants du pays (2006), Pars vite et reviens tard, le Bénévole et Antonio Vivaldi, un prince à Venise (2007); à la télévision : de nombreuses dramatiques et émissions de variétés dont On purge bébé, l'Habit vert, le Bourgeois gentilhomme, l'Huissier (1990), Un cœur oublié (1999), l'Avare (2007); Coauteur des Grosses têtes (1969).
Œuvres :
le Cri de la carotte (1995), ...Vous avez dit Serrault ? (autobiographie, 2001), les Pieds dans le plat (2004).
Décoration :
Officier de la Légion d'honneur, Commandeur de l'ordre national du Mérite et des Arts et des Lettres

Distraction :
trompette.


Notre application mobile

Téléphone

Ça bouge pour eux +