+ de critères

Biographie Philippe Nozières

Philippe Nozières Physicien, Professeur honoraire au Collège de France, Membre de l´Institut Décédé(e) le 15/06/2022 (voir toutes les personnalités décédées en 2022)

Nozières, Philippe, Pierre, Gaston, François,
Physicien, Professeur honoraire au Collège de France, Membre de l'Institut.
Né le
12 avril 1932 à Paris 16e.
Fils d'
Henri Nozières, Ingénieur,
et de
Mme, née Alice Noël.
Mar.
le 2 décembre 1982 à Mlle Catherine Michel, Universitaire (1 enf. : Juliette et 2 enf. d'un précédent mariage : Sylvie, Jean-Pierre).

Etudes :
Lycée Janson de Sailly à Paris, Ecole normale supérieure de la rue d’Ulm, Université de Princeton (Etats-Unis).
Diplômes :
Docteur ès sciences physiques.

Carrière :
Chef de travaux puis Sous-directeur à l’Ecole normale supérieure (Ulm) (1958-61), Maître de conférences puis Professeur à la faculté des sciences de Paris (1961-72), Physicien à l’Institut Max von Laue-Paul Langevin (1972-76), Professeur à l’Université scientifique et médicale de Grenoble (1976-83), Professeur au Collège de France (1983-2000) puis Professeur honoraire, Membre de l’Institut (Académie des Sciences) (depuis 1982), Président du conseil scientifique de l’Ecole normale supérieure de Lyon (1988-91), Membre étranger de l'académie des sciences de Hongrie, de l'académie des sciences des Etats-Unis (1991) et de la National Academy of Arts and Sciences de Boston (Etats-Unis) (1992).
Travaux :
de physique théorique : physique de l’état solide (semi-conducteurs, magnétisme), physique des basses températures, physique statistique (problèmes à N corps, thermodynamique et phénomènes non linéaires).
Décoration :
Officier de la Légion d’honneur, Commandeur de l’ordre national du Mérite.
Distinctions :
Médaille d’argent du Centre national de la recherche scientifique (CNRS) (1962), prix Holweck de la Société française de physique et de l’Institute of Physics (1974), prix du CEA (Académie des Sciences, 1979), Prix des trois physiciens (1980), prix de la Fondation Wolf (1985), Médaille d’or du CNRS (1988), Médaille Feenberg (2001).


Notre application mobile

Téléphone

Ça bouge pour eux +