+ de critères

Biographie Pierre Béarn

Pierre Béarn pseudo. de BESNARD (Louis-Gabriel), Homme de lettres, Critique littéraire et artistique, Conférencier, Journaliste Décédé le 27/10/2004 (voir toutes les personnalités décédées en 2004)

BÉARN (Pierre), pseudo. de BESNARD (Louis-Gabriel), Homme de lettres, Critique littéraire et artistique, Conférencier, Journaliste.
Né le
15 juin 1902 à Bucarest (Roumanie).
Fils de
Louis Besnard, Propriétaire terrien,
et de
Mme, née Cécile Dupont.
Veuf
de Mme, née Gabrielle Messant.
Mar.
en secondes noces le 22 mai 2004 à Mme Brigitte Egger, Enseignante, Femme de lettres

Etudes :
Ecole communale de la rue de Clignancourt et Ecole Camou à Paris, Faculté des lettres de Paris

Carrière :
Poète et Romancier (depuis 1926), Critique d’art à Paris-Presse (1930-33), Critique gastronomique à Paris-Soir (1931-33), Conférencier (depuis 1935), Producteur à la radiodiffusion (1949-56), Créateur, Rédacteur unique et Gérant (1969-88) de la revue la Passerelle, Fondateur et Secrétaire général (1946-65), Président d’honneur des Ecrivains de Champagne, Fondateur du Mandat des poètes (1950), de l'Association des écrivains de langue française (Adelf) et de la Société des gens de lettres (SGDL), Attaché de presse de la mission militaire Afrique (1952), Président du Syndicat des écrivains (1970-75), Membre (depuis 1970), Secrétaire général (1977-79) du comité directeur de la Société des gens de lettres, Président des Amis de Charles Kvapil (depuis 1969) et des Amis de Gérard de Crancé, Membre du Conseil national des lettres, Vice-président (1973) puis Président de l’Association des écrivains de langue française (mer et outre-mer), Président de la Commission de la professionnalité pour les écrivains à l’Agessa (1980-87), Président de la Commission de la professionnalité pour les compositeurs et les écrivains étrangers au ministère du Travail (depuis 1978), Vice-président des Amis de Curnonsky.
Œuvres :
Paris gourmand (1929); Vie de Grimod de la Reynière (1930); De Dunkerque en Liverpool (1941); Voyage au pays de la manie (1945); l'Afrique vivante (1955); Dialogues de mon amour (1956); Cram-Cram du Niger (1959); Paul Fort, prince des poètes (1960); Jean-Pierre et la navigation (1961); Couleurs intimes, Couleurs de mer, Couleurs éparses, Passantes 1, 2, 3, l’Océan sans espoir, Couleurs piégées (1973); D’amour et d’eau claire (1983), la Bête (roman,1989), l'Erotisme dans la poésie féminine, du moyen-âge à nos jours (anthologie, 1993), 184 Fables illustrées (1995), Mes cent Amériques (1996), Dix poignées de nouvelles fables (1997, 2001), les Foules en marche vers le jugement dernier (1997), l'Arc en ciel de ma vie (tome 1, 1998), Cahiers des amis de Pierre Béarn (9 cahiers parus, 1999 à 2004), 300 fables d'aujourd'hui (poésie, tomes 1 et 2, Couleurs charnelles (tome 3, 2002), 50 étonnantes nouvelles fables (2003), les Aventures libertines troublantes et folichonnes de Bobby et Bobinette (2004); deux biographies : Pierre Béarn par Michel Dansel et Jean-Louis Depierris et Métro-Boulot-Dodo par Christian Denis lui ont été consacrées, ainsi qu'un film : Pierre Béarn et la Macédoine.
Décoration :
Chevalier de la Légion d’honneur, Officier de l'ordre national du Mérite, Commandeur des Arts et des Lettres, Médaille de la Résistance.
Distinctions :
Grand prix Broquette-Gonin de l’Académie française (1973), prix Verlaine de l’Académie française, prix Verlaine de la Maison de poésie, prix Toulet de l’Académie du Béarn, prix Alfred Droin de la Société des gens de lettres, Prix d’Académie pour l’ensemble de son œuvre (1981), prix Verdagner (1987), prix Jean Cocteau (1990), prix Mottard de l’Institut de France (1994), prix Alfred de Vigny (1995), Médaille de vermeil de la Ville de Paris (1980), Grand prix de la poésie de l'Académie française (1995).


personnalités au profil proche de celui de Béarn Pierre (sélection automatique)

Fonctions similaires

Notre application mobile

Téléphone

Ça bouge pour eux +