+ de critères

Biographie Pierre Dehaye

Pierre Dehaye Fonctionnaire (E.R.), Membre de l´Institut. Décédé le 16/04/2008 (voir toutes les personnalités décédées en 2008)

DEHAYE (Pierre), Haut fonctionnaire (E.R.), Membre de l’Institut.
Né le
24 mai 1921 à Saint-Pol-sur-Mer (Nord).
Fils de
Charles Dehaye, Cheminot,
et de
Mme, née Thérèse Bonjour, Institutrice.
Veuf
de Mme, née Jacqueline Petit (3 enf. : Véronique [d’un premier mariage de Mme], Claire, Lucile)

Etudes :
Collège municipal de Pontoise, Lycée Buffon et Faculté de droit de Paris.
Diplômes :
Licencié en droit

Carrière :
Instituteur (1939), Rédacteur auxiliaire aux ministères des Travaux publics puis de la Production industrielle (1941), Rédacteur au ministère des Finances (1943), Administrateur civil (1946), Chargé de mission aux cabinets de L. Tinguy du Pouët (secrétaire d’Etat aux Finances) (1949-50) et d’Edgar Faure (ministre du Budget) (1950-51), Chef adjoint de cabinet de Pierre Courant (ministre du Budget) (1951), Chef de cabinet d’Edgar Faure et Maurice Bourgès-Maunoury (ministres des Finances) (1952-54), Chef de cabinet d’Edgar Faure (ministre des Finances, des Affaires économiques et du Plan) (juin 1954), Sous-directeur au ministère des Finances (septembre 1954), Chef de cabinet d’Edgar Faure (président du Conseil) (mars 1955), Sous-directeur du personnel (1955), Directeur adjoint à l’administration centrale des Finances (service des affaires générales) (1957), Directeur adjoint de cabinet d’Edgar Faure (ministre des Finances, des Affaires économiques et du Plan) (mai 1958), Chargé de mission auprès de Valéry Giscard d’Estaing (secrétaire d’Etat aux Finances, 1959, puis ministre des Finances, 1962), Chef du service des affaires générales et de l’action sociale au ministère des Finances (1960), Directeur des Monnaies et Médailles (1962-84), Directeur de cabinet de Valéry Giscard d’Estaing (ministre des Finances) (1962), Administrateur de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (1959-74), de la Banque centrale des Etats de l’Afrique équatoriale et du Cameroun (1959-73) et de l’Institut d’émission malgache (1962-73), Président de la Société d’aide technique et de coopération (Satec) (1964-81), Membre du conseil d’administration de l’ORTF (1970-72), Président de la Conférence internationale des directeurs de Monnaie (1972-74), Président de la commission de terminologie du ministère de l’Economie et des Finances (1970-82), Membre associé de l’Académie royale flamande des sciences, lettres et beaux-arts de Belgique (depuis 1972), Membre de l’Institut (Académie des beaux-arts) (depuis 1975), Vice-président (1985), Président (1986) de l’Académie des beaux-arts, Membre associé honoris causa de la Corporation des Orfèvres de Londres (The Worshipful Goldsmith’s Company) (depuis 1975), Président (1976-82) puis Président d’honneur (1982-2008) du conseil d’administration de la Société d’encouragement aux métiers d’art, Membre du conseil d’administration de l’Institut français de restauration des œuvres d’art (1976-81), Membre de la Commission nationale chargée de préparer l’inventaire général des monuments et des richesses artistiques de la France (1978-82), Membre du conseil artistique et du conseil d’administration de la Casa de Velasquez (1976-91), Membre du Comité pour l’histoire économique et financière (1987-90), Chroniqueur à Radio-Courtoisie (1987-2008).
Œuvres :
les Difficultés des métiers d'art (rapport au Président de la République) (1976), Naître est une longue patience (notes et maximes, 1979), Parabole (poèmes, 1980), Un même mystère (notes et maximes, 1985), André Jacquemin, graveur, l’homme et l’œuvre (1986), Arnaud d’Hauterives, le bonheur de peindre ses rêves (1988), Jalons (poèmes, 1993), l'Art : arme des âmes (essais, 1994).
Décoration :
Officier de la Légion d’honneur, Chevalier de l’ordre national du Mérite, Commandeur des Arts et des Lettres, Officier des Palmes académiques, Chevalier du Mérite économique, divers ordres étrangers.


personnalités au profil proche de celui de Dehaye Pierre (sélection automatique)

Fonctions similaires

notre appli mobile

Téléphone

Ça bouge pour eux +