+ de critères

Biographie Régine Deforges

Régine Deforges Ecrivain Décédé(e) le 03/04/2014 (voir toutes les personnalités décédées en 2014)

Deforges, Régine, Marie, Léone,
Ecrivain.
Née le
15 août 1935 à Montmorillon (Vienne).
Fille de
Clément Deforges, Directeur de sociétés,
et de
Bernadette Peyon.
Mar.
en secondes noces le 30 janvier 1984 au prince Pierre Wiazemsky dit Wiaz, Dessinateur (1 enf. : Léa et 2 enf. de précédentes unions : Franck Spengler, Camille Deforges).

Etudes :
Collège Saint-Martial à Montmorillon.

Carrière :
Libraire (1960-76), Fondatrice et Présidente des éditions l’Or du Temps (1966), devenues les Editions Régine Deforges (1984), Chargé de mission auprès du ministre de la Culture (1982-83), Membre du Comité consultatif de la langue française, du jury du prix Femina (1984-2006), du comité de la Société des gens de lettres et du Pen club, Présidente de la Société des gens de lettres (1989).
Œuvres :
O m’a dit (1975), Blanche et Lucie (1977), le Cahier volé (1978), Contes pervers, Lola et quelques autres (1979), la Révolte des nonnes (1982), les Enfants de Blanche, Léa aux pays des dragons, premier tome de la Bicyclette bleue (1983), 101 Avenue Henri Martin (1984), le Diable en rit encore, l’Apocalypse (1985), Pour l’amour de Marie Salat, le Livre du point de croix (en coll.) (1986), Sous le ciel de Novgorod, Ma cuisine (1989), Juliette Gréco (en coll., 1990), Noir tango (1991), Toutes belles (en coll., 1992), Poèmes de femmes (1993), Rue de la soie, les Poupées de grand-mère (1994), Roger Stéphane ou la passion d'admirer, le Tarot du point de croix (en coll.) (1995), la Dernière colline, l'Orage (1996), Pêle-mêle. Chroniques de l'Humanité, Paris chansons (1998), Cuba libre ! et Camilo (1999), Alger, ville blanche (2001), Pêle-mêle (2002), les Généraux du crépuscule (2003), Ce siècle avait trois ans : Journal de l'année 2003 (2004), l'Erotique des mots (en coll., 2004), les Poètes et les putains (2004), la Hire ou la colère de Jehanne (2005), Casanova était une femme (en coll., 2006), Et quand viendra la fin du voyage...(10e et dernier tome de la Bicyclette bleue, 2007), Deborah et A Paris au printemps ça sent la merde et le lilas (2008), Le Paris de mes amours, abécédaire sentimental (2011), Toutes les femmes s'appellent Marie (2012).
Décoration :
Officier de la Légion d’honneur et de l'ordre national du Mérite, Commandeur des Arts et Lettres.
Distinctions :
prix des Maisons de la presse (1981).

Distractions :
voyages, reliure, encadrement.
Collections
de romans noirs, d’objets religieux et de tapisseries.


personnalités au profil proche de celui de Deforges Régine (sélection automatique)

Notre application mobile

Téléphone

Ça bouge pour eux +